mardi 20 novembre 2018
Accueil | Nos régions | Rentrée scolaire 2018-2019 : Le Premier ministre à Mopti pour le lancement officiel !

Rentrée scolaire 2018-2019 : Le Premier ministre à Mopti pour le lancement officiel !

La symbolique de la rentrée scolaire de cette année est l’ouverture de l’une des écoles fermées au Centre du pays à cause de la crise sécuritaire. C’est donc une forte délégation conduite par le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga qui procèdera ce matin à Mopti, en 5ème région le lancement officiel de la rentrée scolaire 2018-2019.
Le doute n’est plus permis, c’est en principe ce matin 1er octobre que les classes s’ouvriront officiellement dans tous les établissements scolaires, publics, privés, catholiques et franco-arabes du pays. Pour marquer cet évènement d’un cachet particulier, les autorités publiques ont porté leur choix sur la région de Mopti pour abriter le lancement officiel de cette rentrée scolaire 2018-2019. Et ce choix n’est pas fortuit. Il s’agira selon Sekouba Samaké, chargé de communication du ministère de l’Education Nationale, de : « procéder à l’ouverture d’une école fermée à cause de la crise au Centre du pays ». Cela pour démontrer que l’ouverture cette année de toutes les écoles fermées au Centre et au Nord (plus de 700) est au centre des préoccupations du Gouvernement. Cela en plus du relèvement du niveau du programme pédagogique au niveau des cycles ‘’fondamentales’’.
A noter qu’à la faveur de la mise en place du nouveau gouvernement, tous les ordres d’enseignement ont été regroupés au sein d’un même département, celui de l’Education Nationale, dirigé par le Pr Abinou Temé. Ainsi, en commun accord avec tous les partenaires de l’éducation des mesures idoines ont été envisagées pour assainir l’espace scolaire et assurer une bonne formation des apprenants de la primaire au supérieur.
Selon M. Samaké, à l’exception des classes de 10ème des lycées qui reçoivent de nouveaux admis au DEF, l’ouverture de toutes les écoles est programmée pour ce 1er octobre.
Cependant, il faut aussi signaler certains handicaps, relatifs aux sites, notamment les écoles qui abritent des familles sinistrées des récentes inondations. C’est le cas de l’école ‘’Mamadou Kounta’’ de Kalaban Coro. Ces établissements scolaires en attendant de nouvelles mesures de réinstallation des familles sinistrées vont devoir attendre pour pouvoir ouvrir ses classes aux élèves. « Etant donné que l’éducation est domaine décentralisé, cette question est en voie de traitement au niveau des collectivités locales concernées » a indiqué le chargé de communication du MEN.
En outre par rapport aux cas des écoles fermées à cause de la crise, le gouvernement, sous l’impulsion du Premier ministre, est en train de mettre en place un programme d’urgence pour la réouverture de toutes ces écoles. Toute chose qui passe par la réouverture d’ensemble au niveau de ces zones des services sociaux de base : l’éducation, la santé, l’action humanitaire. C’est pourquoi, selon nos sources, les départements de la Solidarité et l’Action humanitaire, la Santé et l’Hygiène publique et l’Éducation nationale ont identifié des actions et stratégies. Dont le premier acte sera l’ouverture ce 1er octobre du plus grand nombre des écoles fermées à cause de la crise sécuritaire. Bonne rentrée à tous.
La Rédaction

Djibril Coulibaly

Voir aussi

LE PRESIDENT IBK A KAYES CE MERCREDI : Booster le développement de la Cité des rails

Attendu en 1re région ce mercredi pour l’inauguration de la centrale électrique, le président de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :