mercredi 26 septembre 2018
Accueil | Politique | Promesse dans la promesse : Le PM promet que les 13000 ordinateurs promis par IBK aux étudiants seront prêts dans deux semaines

Promesse dans la promesse : Le PM promet que les 13000 ordinateurs promis par IBK aux étudiants seront prêts dans deux semaines

Est-ce une précampagne du PM Soumeylou Maïga pour IBK ? En tout cas, lors de sa rencontre avec  la jeunesse malienne, courant week-end dernier, le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga  a déclaré que la promesse « Chaque étudiant, un ordinateur »  du Président de la République, Son Excellence  Ibrahim Boubacar Kéïta,  est en passe de se tenir. Ainsi, selon lui,  le 1er lot de 13.000 ordinateurs est attendu dans les deux semaines au Mali. Pourquoi attendre à quelques mois de la fin du quinquennat du Président IBK pour tenir une telle promesse ? Est-ce une précampagne pour inciter les étudiants ou la jeunesse malienne à réélire IBK ? En tout état de cause, tard vaut mieux que jamais. 

 Lors de ses campagnes d’élections de 2013, le Candidat IBK avait promis d’offrir un ordinateur à chaque étudiant malien. Donc, il y a 5 ans de cela. Mais, c’est lors de la rencontre d’échange du PM Soumeylou Boubèye Maïga avec la jeunesse malienne que ce dernier a promis à son tour que 13000 ordinateurs sont attendus dans deux semaines au Mali pour honorer cette promesse faite par IBK.

La question qui se pose est de savoir pourquoi attendre 5 ans après pour honorer cette promesse ?  Ou bien c’est une manière d’entamer une sorte de précampagnes pour le Président IBK? Une question qui mérite d’être posée, car, à l’instant les étudiants maliens ont d’autres préoccupations préoccupantes aussi auxquelles l’autorité doit résoudre. Il s’agit  de ces cas d’accidents mortels devenus monnaie courante  sur la route de la Cité universitaire de Kabala. Un itinéraire baptisé par les étudiants «Route de la mort ». Certes, ces ordinateurs vont améliorer les conditions d’études et de travail des étudiants maliens, mais honorer une telle promesse est un peu tard et l’on est presque à la fin du 1er mandat d’IBK. D’ailleurs, son homologue camerounais, Paul Biya, avait fait la même promesse, mais, lui, il  a honoré ses engagements dès après une année et demie de son investiture. Par contre, pour notre IBK, il a fallu 5 ans et cela reste à voir aussi ; car, pour ces 13000 ordinateurs c’est juste une information voire une promesse dans la promesse. Donc, la jeunesse malienne attend impatiemment  l’atterrissage de ces machines sur la terre malienne.

À noter que notre Kankélentigui IBK devenu «kantiamatigui» au cours de ces dernières années avec ses promesses non tenues jusqu’à présent.

Mariam Sissoko, stagiaire : LE COMBAT

 

Rédaction

Voir aussi

LE MALI INDEPENDANT A CINQUANTE HUIT ANS (suite et fin) : Bilan d’un parcours politique fait de hauts et de bas

ALPHA OUMAR KONARE L’élection présidentielle du 12 et 26 avril 1992 clôt le processus électoral …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *