vendredi 21 septembre 2018
Accueil | Société | Pour vol à main armée : La Cour d’Assises condamne Mohamed Touré et Sériba Traoré à 10 ans de prison et Bassékou Traoré à la peine de mort

Pour vol à main armée : La Cour d’Assises condamne Mohamed Touré et Sériba Traoré à 10 ans de prison et Bassékou Traoré à la peine de mort

Accusés d’association de malfaiteurs, de vol qualifié et complicité, détention illégale d’armes à feu, Mohamed Touré et Sériba Traoré écopent de 10 ans de prison chacun. Bassékou Traoré est condamné par contumace à la peine de mort.

Mohamed Touré, 21 ans au moment des faits, et Sériba Traoré, 20 ans, tous deux, accusés d’association de malfaiteurs, de vols qualifiés et de complicité de vol, de détention illégale d’armes à feu, écopent de 10 ans de prison chacun sur verdict de la Cour d’Assises, le 12 décembre 2017. Le Troisième accusé est condamné, lui, à la peine de mort par contumace. Les faits, selon l’Arrêt de mise en accusation et de  renvoi devant la Cour d’Assises, remontent courant juillet 2014. C’est après une prière du soir, à la mosquée de «Babani», sise à l’Hippodrome, Amadou Sacko prenait sa moto Djakarta pour se rendre à domicile. Il fut intercepté en cours de route, précisément au niveau du Lycée Luc Sangaré, par deux individus à bord d’une moto qui l’ont aspergé de gaz lacrymogène pour lui reprendre son engin. Les deux bandits portaient une arme à feu. Au cours de leur fuite, le téléphone portable (marque Samsung E 2222) de l’un d’eux est tombé sur les lieux. Malgré son état,   Bakoroba Coulibaly (Employé de Baba Wagué) a pu se saisir de l’appareil qu’il déposa avec sa plainte au Commissariat de Police du 3e Arrondissement. Suite à des enquêtes menées par la Brigade des Recherches et à partir des communications effectuées sur le téléphone, les deux bandits, Mohamed Touré dit « Chineden » et Bassékou Traoré ont été cueillis par la Police. Dans leurs dépositions, Mohamed Touré dit Chineden reconnait avoir été en contact avec Sériba Traoré dit Bah au moment des faits, puis ils se sont retrouvés à la discothèque « Tempo » à deux reprises munis d’un pistolet automatique et d’un pied-de-biche. À  l’occasion, ils se faisaient accompagner de Bassékou Traoré. Cependant,  Sériba Traoré dit Bah «  LA TETE » niait entièrement les faits. Quant à Bassékou Traoré, il se refuge derrière son âge relativement jeune pour se disculper. Il ressort de l’audition de la partie civile (effectuée par Amadou Sacko) que Sériba Traoré dit Bah «  LA TETE » et Mohamed Touré dit « Chineden » étaient à deux sur la même moto.

Ainsi, l’un a agressé la victime et l’autre lui a aspergé du gaz lacrymogène puis ils ont amené son engin à deux roues.

À l’issue de la délibération, Mohamed Touré et Sériba Traoré écopent de 10 ans de prison ferme chacun. Et  Bassékou Traoré est condamné, pour sa part, par contumace à la peine de mort.

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

An 58 du Mali indépendant : Quels gâchis avec l’Azawad dont le drapeau flotte à Kidal

Le Mali traverse une période scandaleuse au niveau de deux aspects aussi regrettables qu’humiliants pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *