mercredi 18 juillet 2018
Accueil | Politique | Paul Biya du Cameroun honore sa promesse d’offrir un ordinateur à chaque étudiant : Où en est-on avec celle d’IBK du Mali?

Paul Biya du Cameroun honore sa promesse d’offrir un ordinateur à chaque étudiant : Où en est-on avec celle d’IBK du Mali?

Lors de ses campagnes de l’élection présidentielle de 2013, Ibrahim Boubacar Kéïta avait promis solennellement que dès qu’il sera élu à la tête du Mali, chaque Étudiant malien aura son ordinateur. Cela, pour améliorer leurs conditions scolaires d’études. Mais les étudiants maliens attendent toujours, ils n’ont rien vu jusqu’à présent. Par contre, son homologue camerounais, Paul Biya a tenu promesse en offrant à chaque étudiant camerounais un ordinateur. Où en est-on, avec la promesse faite par le nôtre aux enfants maliens ?

Tout comme son homologue du Mali, Ibrahim Boubacar Kéïta, le Président camerounais, Paul Biya, avait promis d’offrir un ordinateur à chaque étudiant de son pays lors de ses  campagnes présidentielles en 2016. Le Dirigeant camerounais a tenu sa parole d’honneur. Il a  honoré sa promesse le 5 février dernier, en mettant à la disposition de chaque étudiant camerounais un ordinateur en guise de cadeau. Ces machines flambant neuf ont coûté 75 Milliards de FCFA. Elles contribueront à rehausser le niveau d’études de l’étudiant camerounais.

Bien avant le Président Biya, Ibrahim Boubacar Kéïta, avait fait la même promesse à l’occasion de ses campagnes présidentielles de 2013. Une promesse qui n’est jamais, en tout cas, jusqu’à présent, tenue. Les étudiants, le peuple, toute la population malienne restent illusionnés par celui qui était surnommé ‘’Kankélentigui’’ (la personne qui respecte sa parole donnée) mais en passe de devenir ‘’Kantiamantigui’’. En tout cas, aucun étudiant n’a eu ce privilège de recevoir un ordinateur. D’ailleurs,  à chaque occasion, IBK nous a habitués à des discours de circonstance avec trop de fausses promesses et d’espoir déçu. C’est de la poudre aux yeux ! Ce  projet verra-t-il encore le jour ? Certainement pas. Car, nous sommes aux termes de son premier mandat présidentiel.

Pour ce faire, en moins d’un an de la fin de son premier quinquennat, le Président IBK, très mal conseillé, n’a pu qu’offrir  un seul véhicule à l’Association des élèves et étudiants et du Mali (AEEM). Comme pour dire : «Allez vous entretuer pour la voiture». Nos étudiants, de toutes les façons, se sont tiré des balles dans la même année à l’université comme dans un film hollywoodien. L’image d’un jeune étudiant, mourant, atteint par balles réelles  a fait le tour des réseaux sociaux. Et jusqu’à présent les enquêtes continuent pour situer les responsabilités.

Le pire, c’est que nous avons assisté à des grèves successives  du personnel enseignant, observées sur toute l’étendue du territoire national durant ce régime d’Ibrahim Boubacar Kéïta, une dégringolade de toute notre éducation nationale.

Aujourd’hui, la question qui se pose c’est de comprendre si IBK Premier ministre d’Alpha Oumar Konaré et IBK Président de la République,  c’est la même personnalité, le même Homme d’État ; bref, la même personne ? `

Mariam Sissoko : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Présidentielle 2018 : Les Religieux vers une consigne de vote unique ?

Dans un enregistrement vocal circulant actuellement à travers les réseaux sociaux, le Guide spirituel de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *