lundi 15 octobre 2018
Accueil | Economies | Mise en œuvre du budget programme : Le Mali s’abreuve à l’expérience marocaine !

Mise en œuvre du budget programme : Le Mali s’abreuve à l’expérience marocaine !

L’organisation stratégie sur la formation professionnelle et le conseil continue (Internale consulting) basée à Casablanca au Maroc a tenu le mercredi 18 avril, une conférence débat sur l’expérience du Maroc dans le cadre de la mise en œuvre du budget programme en partenariat avec la Direction Générale du Budget. C’était à l’Hôtel Onomo, sous la présidence du Directeur général du Budget M. Mamadou Moustapha Ba, en présence du Directeur général de la société ‘’Internale consulting’’ au Mali M.Sanogo Harouna.
Cette conférence débat avait pour but de partager avec le Mali l’expérience du Maroc en matière de la mise en œuvre du budget programme.
L’occasion fut opportune pour le directeur de la société ‘’Internale consulting’’ de rappeler que la budgétisation axée sur les résultats ou orientée sur la performance s’est graduellement imposée dès les années 80 en Australie, en Amérique pendant les années 90, en Europe durant les années 2000. Une initiative qui arrive aujourd’hui en Afrique, dans le cadre de la mise en œuvre de la directive de l’UEMOA du 26 juin 2009 relative aux lois des finances qui reforme la gestion publique.
Selon lui au Mali, l’année 2018 marque le basculement effectif de la gestion budgétaire en mode du budget programme et cette nouvelle approche budgétaire vise la transparence, la réédition des comptes, la responsabilisation en s’appuyant sur la planification stratégique et la mesure des effets.
Pour sa part, le Directeur General du Budget M. Mamadou Moustapha Ba dira que cette conférence se déroule autour des axes suivants : le cadre général de la conception et mise en œuvre des budgets programme, le budget programme et la problématique de décentralisation, de déconcentration, les défis à relever dans le cadre de la mise en œuvre du budget programme et l’évaluation des performances.
Elle implique selon M.Ba d’énormes défis qui doivent être relevés par les pays de l’Afrique de l’Ouest en particulier le Mali. Ces défis sont entre autres : la prise en compte de l’implantation des programmes au niveau décentralisé, le découpage administratif et ses critères. Il précisera par la suite que la mise en œuvre du budget programme implique aussi de nouvelles techniques d’organisation et méthodes de travail dont tous les acteurs doivent s’approprier.
Par Fatoumata COULIBALY LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

ACCES POUR TOUS A UNE IDENTITE NUMERIQUE D’ICI A 2030 : Une mobilisation mondiale pour résoudre les problèmes les plus épineux en la matière

Les dirigeants africains, le Groupe de la Banque mondiale, les Nations Unies et d’autres partenaires …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *