lundi 17 décembre 2018
Accueil | Education | Le livre ‘’Un Peuhl sans troupeau’ : Un retracé du parcours de l’ancien ministre ‘’Pouloh’’ en 150 pages

Le livre ‘’Un Peuhl sans troupeau’ : Un retracé du parcours de l’ancien ministre ‘’Pouloh’’ en 150 pages

Le samedi 29 septembre s’est tenue à la Maison de la Presse le lancement d’un livre de 150 pages intitulé ’’le peuhl sans troupeau’’ dont l’auteur, l’ancien ministre Mr Housseyni Amion Guindo relate son parcours d’enfance dans le pays Dogon et sa vie politique à Sikasso. Sans doute ce livre écrit et présenté par le président du parti de Convergence de la Démocratie au Mali « CODEM » doit servir de référence pour la jeunesse de notre pays.
« Le peuhl sans troupeau » est un livre de 150 pages écrit par le président de la CODEM, ancien ministre du gouvernement malien Housséyni Amion Guindo. De père dogon et de mère peule avec le surnom ‘’Pouloh’’, Housséyni Amion Guindo est l’illustration parfaite de la cohabitation pacifique millénaire entre dogon et peulh, affirme-t-il.
La motivation qui a poussé l’auteur à écrire un livre qui parle de lui-même vise à répondre et satisfaire au désir des citoyens qui s’interrogent souvent sur le parcours des personnalités politiques.
Selon lui la première partie de son livre est consacrée sur l’environnement dans lequel il a grandi. Dans cette partie, il a parlé de son enfance à Bamba, village situé à 80 km dans le cercle de Koro région de Mopti. Pendant cette enfance, l’auteur a expliqué dans son livre, qu’il marchait 8 km à pied chaque jour pour aller à l’école. Il révèlera que, cette école était non seulement construite en banco mais, était aussi équipée des tables bancs faites en banco. « Et chaque élève dès l’âge de 7 ans était tenu de faire sa propre table banc » a – t-il fait savoir.
Dans ce livre, en tant qu’un enfant très rattaché à sa culture et à ses origines, ‘’Pouloh’’ a parlé sur la culture dogon et l’organisation sociale et politique de la société dogon.
En parlant de son parcours, l’auteur n’a pas manqué d’évoquer son parcours remarquable au lycée de Sikasso puis à l’ENSUP de Bamako où il a passé 2 années blanches.
Comme centre d’intérêt de ce livre, en deuxième partie, Housséyni Amion Guindo a retracé les difficultés auxquelles il a été confronté après ses études. A la lumière de celles-ci, le lecteur déduira que l’ancien ministre des Sports et de l’Education Nationale relève des individus taxés de : « 12 métiers, 13 malheurs » avant d’intégrer la Fonction publique.
Selon lui, même l’intégration à la fonction publique n’a pas amoindri ses difficultés. Car, étant l’enseignant au lycée, il ne gagnait que 38.000 FCFA par mois. Du coup, il est obligé de quitter Bamako pour s’installer à Sikasso, c’est là-bas qu’il a commencé la politique.
La troisième partie de cet ouvrage est dédiée sur la vie politique de l’auteur. Selon lui, il a été imprégné de la politique suite au décès d’un député de Sikasso en 2004. En cette période il, deux personnes respectées, d’un autre parti de Sikasso, lui ont proposés de se présenter à cette élection partielle, au moment où il était le président du Stade Malien de Sikasso. D’après lui, il a fait 14 ans en politique. Ce, de 2004 à nos jours, soit 10 ans comme député à l’Assemblée Nationale et 4 ans au gouvernement. Pour qui connaît la carrure politique du président de la CODEM, l’on peut dire qu’il a plusieurs années de carrière dans la politique encore devant lui.
A noter que le prix du livre ‘’Un Peuhl sans troupeau’’ est à 5000 fcfa, disponible à la bibliothèque nationale de Bamako et dans toutes les librairies de la place.
Par Fatoumata Coulibaly

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Les écoles privées, vaches laitières de l’AEEM : 200.000 FCFA par an et par école

Pour épargner certaines écoles privées des sorties intempestives, la Coordination de l’AEEM exige le paiement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :