lundi 17 décembre 2018
Accueil | Société | Kidal : L’usage du mercure dans l’orpaillage fait des ravages

Kidal : L’usage du mercure dans l’orpaillage fait des ravages

Tout comme les autres sites d’orpaillage au Mali, la Région de Kidal est confrontée à de sérieux problèmes sanitaires et environnementaux. Des animaux meurent sur-le-champ à la suite de consommation des eaux empoisonnées consécutive de l’usage du mercure dans des mines traditionnelles.

Cette situation inquiétante provoque la révolte dans la Région de Kidal. Les populations menacées tentent d’alerter l’opinion nationale et internationale pour une intervention favorable à l’environnement et à la santé humaine et animale dans la zone. C’est dans cette optique que des populations ont manifesté la semaine à Tinzawaten, dans le cercle d’Abéïbara, pour exposer leur ras-le-bol face aux dangers liés à l’utilisation du mercure par les orpailleurs.

La Présidente des femmes de cette localité s’est confiée à nos confrères de Sahélien. Elle scande les risques auxquels sont exposés les Populations locales. «Ces derniers temps, il y a des choses qui se passent chez nous et qu’on n’aime pas. Nous voulons que cela s’arrête immédiatement. Des gens utilisent des poisons dans leurs machines pour extraire l’or pour ensuite reverser les déchets dans l’eau», déplore Iflakatane Walet Mohamed, Présidente des femmes de Tinzawaten. Et d’ajouter : «Nos animaux boivent ces eaux et meurent sur-le-champ. Si cette pratique continue, ça pourrait même tuer la population puisque des centaines d’animaux en sont déjà morts».

Selon des sources locales, la ville de Kidal a également le même problème d’intoxication chez les animaux. Les orpailleurs avaient installé leur centre de traitement à quelques kilomètres, au nord-ouest de la ville. Mais les autorités locales (Coordination des mouvements de l’Azawad) et la société civile ont obligé les chercheurs d’or à déplacer ce centre. Actuellement, ils sont dans la vallée, à l’Est de la ville. « Jusqu’à présent, aucune action n’a été mise en place pour arrêter cette perte d’animaux», souligne un Habitant de la Kidal.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Pourtant accusé de pédophilie : Zié Sanogo acquitté par la Cour d’Assises

Né vers 1975 à Sikasso, fils de Mamadou et de Mariétou Sanogo, Technicien comptable, Zié …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :