samedi 15 décembre 2018
Accueil | Société | Kayes : Les Enseignants en phase d’une grève de 9 jours à compter du 29 octobre

Kayes : Les Enseignants en phase d’une grève de 9 jours à compter du 29 octobre

La Coordination régionale du syndicat national de l’éducation de base (CR/SYNEB-Kayes) a déposé, en début de semaine, un préavis de grève de 9 jours sur la table du Gouverneur de la Région de Kayes. Ils exigent, entre autres,  le paiement des arriérés de salaires des Enseignants qui émergent sur fonds propres et le reclassement des Enseignants contractuels des collectivités territoriales. 

En plus des lycées privés de Bamako, les Enseignants des premier et second cycles de la Région de Kayes entrent dans la danse. Ils décident de déposer la craie pendant 9 jours, soit 216 heures, si d’ici la veille de date butoir leurs doléances ne sont prises en compte.

Dans un préavis de grève établi le 15 octobre 2018 et mis à la disposition du Gouvernorat de la Région, la Coordination régionale du syndicat national de l’éducation de base de Kayes demande au

Gouverneur la satisfaction des points suivants: le paiement immédiat de tous les arriérés de salaires qui émargent sur fonds propres du Conseil de Cercle de Kayes et les appuis des collectivités pour les Enseignants des ECOM ; le paiement immédiat des rappels liés à la hiérarchisation, à l’intégration et à l’avancement et, comme dernier point, le reclassement des Enseignants contractuels des collectivités territoriales. Sans une réponse favorable des autorités régionales, la Coordination compte rendre effective sa menace  de grève à partir du lundi 29 octobre au vendredi 2 novembre et du lundi 5 novembre au jeudi 8 novembre inclus.

Ce qui fait une équation de plus à résoudre pour le Gouvernement malien sans compter le cas de la crise juridique que connait le pays. La juridiction, à travers les Magistrats, a entamé une grève illimitée qui dure il y a plus de deux mois. Après plusieurs échanges dont la dernière a eu lieu, le lundi dernier avec le Président de la République, les Magistrats grévistes ne comptent pas céder. Ils disent être mobilisés jusqu’à la satisfaction de leurs doléances.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Pourtant accusé de pédophilie : Zié Sanogo acquitté par la Cour d’Assises

Né vers 1975 à Sikasso, fils de Mamadou et de Mariétou Sanogo, Technicien comptable, Zié …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :