mercredi 20 mars 2019
Accueil | Santé | Dans la Région de Sikasso : Une maladie pulmonaire ravage les animaux domestiques

Dans la Région de Sikasso : Une maladie pulmonaire ravage les animaux domestiques

Ça fait plus de deux mois qu’une pathologie pulmonaire touche les animaux dans le Cercle de Yorosso, Région de Sikasso. Les principaux animaux dont cette maladie fait ravage sont les ânes et les chevaux de la zone. Selon le Studio TAMANI, sur 368 têtes visitées dans 13 villages de ce Cercle une centaine était atteinte et 25 sont mortes à cause de cette maladie. 

Lespopulations  de la ville de Yorosso se disent inquiètes de cette maladie qui ravage les animaux. Selon eux, les ânes et les chevaux jouent un rôle économique et social fondamental dans l’économie agropastorale commerciale.

Selon les services vétérinaires, depuis l’apparition de cette maladie pulmonaire il y a plus de deux mois, elle a occasionné la mort de 25 animaux parmi les ânes et les chevaux. Dans les villages environnants du Cercle une centaine d’animaux sont encore atteints.

Contrairement à ce que pensent les Habitants de la zone, les vétérinaires assurent que la maladie peut être traitée et de manière moderne. Selon eux, les produits pour le traitement sont déjà disponibles.

En plus du Mali, une pathologie similaire existe dans des pays frontaliers notamment le Niger. Depuis décembre 2018, plus de 4000 ânes seraient  morts à Agadez aussi, au Niger, de la «Gourme équine ou angine du cheval». La zone pastorale par excellence, située dans le Nord désertique du pays, Ingall, est la plus touchée par cette maladie.

Pour le moment, les autorités n’ont pu trouver aucune solution pour le traitement de la  maladie. Selon des Spécialistes, cette maladie, la gourme, qui fait des ravages est une maladie infectieuse et qui peut être mortelle chez les chevaux et les ânes.

Il faut rappeler que tout comme au Mali, l’âne est un des moyens de transport les plus estimés au Niger.

Adama A. Haïdara

Rédaction

Voir aussi

SORTIE DE RAS BATH A BAGUINEDA : Un débat franc, sincère à bâton rompu avec le public

Samedi 9 mars 2019, les jeunes de Baguinéda Piéni ont accueilli le guide du CDR …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :