samedi 15 décembre 2018
Accueil | Politique | Contre les fraudes lors du scrutin du 29 juillet 2018 : Le Collectif des 18 candidats en meeting aujourd’hui au palais de la Culture

Contre les fraudes lors du scrutin du 29 juillet 2018 : Le Collectif des 18 candidats en meeting aujourd’hui au palais de la Culture

Lors de sa conférence de presse organisée à la Maison de la presse, hier, lundi, le Collectif des 18 candidats contestateurs des résultats du premier tour du scrutin présidentiel du 29 juillet dernier  invite tous leurs partisans à un  grand meeting prévu pour ce mardi 7 août au Palais de la Culture à 16 heures. Cette rencontre avec les Hommes des médias s’est déroulée en présence des candidats, des leaders des partis politiques et associations alliés.

Le Collectif des candidats à l’élection présidentielle 2018 ne semble pas vouloir faire recule par rapport à leur décision de contester les résultats provisoires du scrutin présidentiel du 29 juillet dernier proclamés par le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation. Depuis la proclamation de ces résultats,  la scène politique se chauffe de plus en plus. Près d’une vingtaine de candidats, réunis autour de Soumaïla Cissé, principal rival du Président sortant, ils disent être déterminés et optent tous par les moyens légaux pour lutter contre les « irrégularités constatées » lors de la centralisation et du traitement des résultats du premier tour. Pour eux, les résultats provisoires proclamés dans la nuit du jeudi au vendredi dernier ne reflètent point le vote des Maliens .Ils seraient manipulés et partagés illégitimement en faveur de l’actuel locataire de Koulouba. Selon eux, le Ministre de l’Administration Territoriale et la Cour Constitutionnelle en seraient les principaux instigateurs de ce  hold-up  électoral. Cela,  compte tenu du problème organisationnel et, ensuite, au niveau de l’attribution des procurations. C’est ainsi qu’ils ont prévu un grand meeting de dénonciation de la fraude et de la défense de la République, ce jour 7 août 2018, au Palais de la Culture Amadou Hampathé Bah de Bamako afin d’exposer aux Maliens les principales raisons de cette lutte dont ils jugent «démocratique».

Seydou Konaté : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Marche de l’opposition : Encore réprimée

La marche de l’opposition pour dénoncer les crises qui secouent le pays notamment au Nord …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :