lundi 19 novembre 2018
Accueil | Société | Conflit des syndicats des transporteurs routiers de Rails da : Bengaly Sissoko alias SOUBAGASSI arrêté

Conflit des syndicats des transporteurs routiers de Rails da : Bengaly Sissoko alias SOUBAGASSI arrêté

Le 29 août 2017, à 6 Heures du matin, le nommé Bengaly Sissoko alias SOUBAGASSI a été arrêté par la Brigade des Recherches du Commissariat de police du 3e Arrondissement. Il est accusé de coups et blessures volontaires, agressions à main armée, trouble à l’ordre public et détention illégale d’armes lors du conflit des syndicats des transporteurs routiers du secteur Rails da.

 

Depuis des années, deux tendances de la Coordination des syndicats des transporteurs routiers du District de Bamako sont en conflit récurrent. Il arrive souvent qu’au cours de ces conflits, les protagonistes recrutent des «mercenaires» qui utilisent des armes à feu et des armes blanches ayant conduit ainsi à des affrontements sanglants, voire mortels.

C’est ainsi que le 21 février 2017, aux environs des 8 Heures du matin, la Police du 3e Arrondissement a été informée concernant de ces individus qui sont en train de s’affronter à Bagadadji, précisément dans un lieu communément appelé « Rail da ». Le 27 mai 2017, aux environs de 15 Heures, le 3e Arrondissement a été informé par une personne de bonne ayant requis l’anonymat qu’un groupe de jeunes armés dirigés par le nommé Bengaly Sissoko dit «Soubagassi» ont fait irruption à Bagadadji (Rail da) où ils étaient en train d’agresser les chauffeurs et les transporteurs avec des armes sur leur lieu de travail. Elle a ajouté que la balle a atteint un des syndicalistes au niveau de sa cuisse et qu’il gisait dans le sang. Après avis du Procureur de la République près du Tribunal de Grande Instance de la Commune II du District de Bamako, les éléments de la Brigade des Recherches du 3e Arrondissement se sont transportés sur les lieux aux fins de constatation des faits et d’enquêtes. Selon les informations recueillies sur les lieux, il ressort que la tendance syndicale sous l’égide du nommé Souleymane Diallo dit « JOLI », ayant loué les services des bandits armés dirigés par le nommé Bengaly Sissoko dit «Soubagassi», a agressé avec des armes à feu et des armes blanches les membres de la tendance de Marafa Touré faisant plusieurs blessés.

De ce fait, Bengaly Sissoko dit Soubagassi fait l’objet de plusieurs plaintes déposées par beaucoup d’individus.

Selon les plaignants, Soubagassi est un bandit de grand chemin et il est réputé dans le domaine d’agressions à main armée et relève d’un redoutable réseau de criminels de Bamako. Donc, il n’y serait pas ainsi à sa première expérience dans ce genre de crises. Il est même à la tête d’un groupe de jeunes armés à Bagadadji (Rail da). Leur mission était d’agresser des transporteurs, des chauffeurs et des syndicalistes des transporteurs.

Selon la police du 3e Arrondissement, à chaque rue qu’il empruntait pour la recherche de Soubagassi, les Habitants de Médina-Coura leur indiquaient sa trace et son gang en leur disant qu’ils étaient en train de pousser des motos en courant.

Depuis ce jour, le nommé Bengaly Sissoko dit Soubagassi était longtemps resté sans traces ; car, il savait probablement qu’il était activement recherché pour les faits qui lui sont reprochés. Mais, au finish, il est arrêté, à bord de sa voiture, déguisé avec un béret vert militaire. Mais, lors de son interrogatoire, il a nié d’avoir possédé des effets militaires.

En tout état de cause, Bengaly Sissoko alias Soubagassi a été déféré à la prison centrale de Bamako, le mardi 5 septembre 2017.

Affaire à suivre !

Mariam Sissoko et Fatoumata Bintou Tounkara, Stagiaires : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Cessation des bavures policières : Le bout du tunnel, pas sous l’ère IBK

Seulement cinq mois après la constitution de la commission tripartite (Presse-Ministère de la Défense-Ministère de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :