lundi 23 septembre 2019
Accueil | International | Colère des organisations de la triple filière bétail-viande-lait : Pourquoi la MUNISMA ne consomme-t-elle pas la viande provenant des abattoirs du Mali ?

Colère des organisations de la triple filière bétail-viande-lait : Pourquoi la MUNISMA ne consomme-t-elle pas la viande provenant des abattoirs du Mali ?

Selon les Responsables de la triple filière bétail-viande-lait, les animaux sont achetés au Mali, acheminés au Sénégal puis abattus et la viande est ramenée à Bamako pour la consommation de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MUNISMA). Cette déclaration a été faite par les Responsables de l’organisation, le mardi 29 janvier, à la Maison de la presse. Toutefois, pour le moment, nous ne sommes pas à mesure de dire les raisons de cette décision.

En plus de ce problème, les Responsables de la filière viande du Mali ont égrené quinze (15) autres points dont les plus saillants sont :  «Résoudre les exactions subies par les éleveurs et leurs troupeaux et punir les auteurs ; exiger l’application stricte de la loi portant sur la charte pastorale sur toute l’étendue du territoire malien et du Décret portant annulation de la TVA sur l’alimentation du bétail ; faciliter l’acquisition des moyens de transport de la viande ; dédommager les victimes de la crise actuelle ; impliquer les acteurs de la filière dans toutes les prises de décisions les concernant et appliquer strictement le Décret sur la criminalisation des vols de bétails ». Un ultimatum est désormais lancé au Gouvernement par les acteurs qui  sont déterminés à aller jusqu’au bout de leur lutte. La non-satisfaction de ces points déclencherait dans les semaines à venir une grève de 72 Heures. Si rien n’est fait après cette grève, ils observeront une autre grève illimitée sur toute l’étendue du territoire national. Les Responsables n’ont pas pu donner d’autres informations, car dans le Code du travail  malien, une grève est toujours précédée d’un préavis.

Mahamadou YATTARA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Mouvements nocturnes à Bamako: Les soirées Balanin show énième fois interdites à Ouolofobougou

  Vu les tournures intempestives et violentes qu’épousent les soirées dites Balanin show organisées par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils