vendredi 27 janvier 2023
Accueil | Politique | Yacouba Katile à IBK sur sa demande d’une trêve sociale: « Elle signifie aussi une trêve aux trains de vie ostentatoires de l’État…»

Yacouba Katile à IBK sur sa demande d’une trêve sociale: « Elle signifie aussi une trêve aux trains de vie ostentatoires de l’État…»

 

Dans son adresse à la nation à l’orée d’une nouvelle année, le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita a formulé une demande de trêve sociale à l’endroit des travailleurs dont les grèves s’annoncent çà et là. Une demande  à laquelle la grande syndicale, l’union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) a répondu favorablement à une condition…

 

Face à l’ébullition du front social en ce début d’année avec les promesses non tenues de la part du gouvernement, le Président IBk a lancé un appel à une trêve sociale. Ainsi, le chef de l’État a souligné la noblesse de ce combat des syndicats de l’éducation. Ils se battent, selon lui, pour le mieux-être du corps le plus essentiel de la nation. « Hélas, bien que notre État essaie de pourvoir à tous les secteurs malgré ses ressources modiques, il est pris à la gorge par l’effort de guerre », a regretté IBK. Le chef de l’État a conclu en appelant à « l’esprit civique quant à l’impérieuse nécessité d’une telle trêve sociale ».

Une Demande à laquelle le Secrétaire Général de I’UNTM, Yacouba Katile  a répondu dans une interview en termes clairs. Pour ce dernier, la centrale est disponible à observer une trêve. C’est « une des options fondamentales de la Centrale historique relative à la priorisation des intérêts de notre pays le Mali en est la raison », indique le secrétaire général.

Pour lui, cette trêve permettra à I’État de faire face aux exigences de mise en condition des Forces de défense nationale est dans l’intérêt suprême du peuple malien, certes.

Mais sauf que le patron de l’UNTM, estime que, « accepter une telle trêve, suppose évidemment une trêve aussi à la violation des droits et des libertés reconnus aux citoyens, dont la liberté syndicale, le droit à un emploi, à une vie matérielle et morale décente ».

« Elle signifie aussi une trêve aux trains de vie ostentatoires de I ‘État, d’une catégorie de citoyens et non l’acceptation vile des injustices sociales, des inégalités et discriminations », rappelle Yacouba Katile  au président de la République.

« C’est donc une trêve générale pour la rédemption du pays, de la Nation si importante pour I’UNTM ».

K. Komi LE COMBAT

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Fonds de Garantie du Secteur Privé , Plus de 6 milliards FCFA d’irrégularités financières décelées par le Vérificateur : le DG dans le collimateur de la justice 

  Le Directeur Général du Fonds de Garantie du Secteur Privé (FGSP-SA), Moustapha Adrien Saar,  …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils