samedi 27 février 2021
Accueil | Politique | Un éclairci sur le Budget Education 2016-2017 au Mali

Un éclairci sur le Budget Education 2016-2017 au Mali

Pour mobiliser, informer et sensibiliser les citoyens sur le budget de l’Education, la Coalition des Organisations de la Société Civile pour l’Education pour Tous au Mali (COSC-EPT) a organisé une conférence de presse dans la matinée du vendredi 16 juin 2017 dans la salle de conférence du centre Hawa Keïta. L’évènement présidé par Mohamed Abdoulaye Modibo Diakité, président de la COSC-EPT a enregistré la présence de plusieurs cadres du département de l’Education. Il ressort que plus de 35 % du budget national est alloué à l’Education.
Depuis longtemps le secteur de l’Education demeure une priorité pour le gouvernement de notre pays. Ainsi plusieurs mesures ont été mises en œuvre afin de reformer l’éducation, de l’opérationnaliser et de la rendre plus performante. Parmi lesquelles, on peut noter l’initiation en 1998 du programme Décennale de développement de l’Education et l’adoption de la loi n°2013 du 23 juillet portant code de transparence dans la Gestion des finances Publiques. Cette loi dispose que les citoyens, qui sont à la fois contribuables et usagers des services publics, doivent être clairement et régulièrement informés de tout ce qui concerne la gouvernance et la gestion des fonds publics.
Pour répondre à cette exigence, dont l’objectif est de faire comprendre au citoyen le processus budgétaire, la collecte des ressources budgétaires et leur utilisation pour la production, la Coalition des Organisations de la société Civile pour l’Education pour tous a échangé avec une vingtaine d’Hommes de presse.
A cet effet, Mohamed Abdoulaye Modibo Diakité, président de la COSC-EPT dira que cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités résultantes du financement de son projet, intitulé fonds de la société pour l’Education en partenariat avec ANCEFA. Selon lui ce fonds vise à renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles de la Coalition EPT, de ses membres pour influencer les politiques éducatives en vue de l’amélioration d’une éducation inclusive, équitable et de qualité.
A ses dires, l’accès aux informations de l’éducation budgétaire est une problématique essentielle par rapport aux différentes initiatives en vue de mieux informer le citoyen sur le devenir du pays en général et spécifiquement par rapport aux différents efforts que fournit l’Etat et les partenaires afin de permettre aux acteurs d’avoir les moyens de leur politique. Cet exercice que la Coalition a bien voulu organisé, dit-il, permettra d’édifier la lanterne de l’opinion publique sur le budget 2016-2017 du ministère de l’Education Nationale.
Par ailleurs la conférence débat animée par Noé Diarra (Conseiller technique au département de l’Education Nationale) a été architecturée sur l’analyse du budget 2016-2017 ME ainsi que la répartition des ressources à partir des différentes régions. Il ressort de son analyse que le budget alloué à l’Education en 2017 est de 35%. Concernant la répartition des ressources financières le district de Bamako vient en tête avec une part de 18% du dit budget.
Par Moïse Keïta LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

SUR LA QUESTION DE LA CENI, DRAMANE DIARRA SE PRONONCE.

  Suite à l’abrogation du décret de nomination des membres de la CENI, le débat …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils