samedi 4 décembre 2021
Accueil | Nos régions | Terrorisme au centre du pays- cercle de Mopti : Un poste de gendarmerie attaqué à Madina, 2 agents tués, 1 civil blessé et 2 gendarmes portés disparus !

Terrorisme au centre du pays- cercle de Mopti : Un poste de gendarmerie attaqué à Madina, 2 agents tués, 1 civil blessé et 2 gendarmes portés disparus !

Après le cheickpoint de Ténekou, attaqué le jeudi vers 13 heures (sanctionné par l’assassinat du gendarme, MDL-chef Nouhou Touré) , les terroristes ont laissé leur trace au poste de gendarmerie de Madina, 17 km de Mopti, le samedi 04 février dernier aux environs de 21 heures. Cette énième attaque d’un poste de sécurité dans les environs de Mopti, a été l’une des plus sanglantes. Cela au regard du bilan, communiqué par des sources locales. Deux (2) gendarmes tués, à savoir, l’adjudant Seybou Koné de la promotion 2001 de la gendarmerie nationale et le MDL Lamine Tangara de la promotion 2016. Un (1) civil aussi fut blessé et deux (2) autres gendarmes portés disparus, voilà d’un trait le triste bilan, après le passage des terroristes (certainement du groupe Ançardine, qui a revendiqué celle de Tenekou, perpétrée deux jours avant). Selon certains témoins, lors de l’attaque du poste de gendarmerie de Madina, les terroristes étaient lourdement armés, notamment avec des armes de guerre dont des PK7.
Le moins qu’on puisse dire est que l’urgence s’impose aux forces armées et de sécurité du Mali et les forces étrangères dans notre pays d’accroitre leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme au centre du pays. D’ailleurs dans une tribune, à nous adressée, qui a pour titre « stabilisons le centre pour stabiliser le pays », l’ancien Premier ministre, Moussa Mara disait ceci : « Comme le corps humain, le Centre fait la jonction des différentes parties d’un territoire et comme le corps humain, le Centre est stratégique pour un pays ». Que Le Centre de notre pays constitue pour les terroristes, soumis à la pression des forces internationales plus au Nord, une zone de replis, de transit, de caches d’armes, mais aussi d’espaces vitaux pour s’organiser, s’approvisionner et lancer leurs actions. Le message sera-t-il entendu ?
Menaka
Quatre militaires maliens assassinés à la suite d’une attaque
Les positions des Famas à Menaka, vers la sortie d’Anderboucane ont été la cible d’une attaque, le samedi 04 février dernier, dans la matinée. Sur cette attaque, de nombreux sites d’information ont donné un bilan identique : au moins quatre militaires tués, trois blessés et des véhicules emportés. Les assaillants à bord de pickups bien armés, auraient disparus avec leurs corps et blessés, suite à des échanges de tirs, qui ont duré plusieurs minutes.
En attendant que cette attaque contre l’armée républicaine soit revendiquée par un groupe terroriste, des suspicions pèsent sur des branches des groupes armés au nord du Mali, notamment celles de la CMA. Laquelle, faut-il le rappeler, a suspendu sa participation aux travaux du Comité de suivi de l’accord (CSA). Un comité qui n’est plus que l’ombre de lui-même, au regard de nombreuses défaillances en son sein et de son laxisme à mettre en œuvre les dispositions de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale, issu du processus d’Alger.
Rassemblées par Moustapha Diawara LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Sommet de la CEDEAO du 12 décembre: Va-t-il accoucher de nouvelles sanctions ?  

     Après avoir interdit de voyager à plus de 140 personnalités dans le pays, excepté …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils