mercredi 3 mars 2021
Accueil | Education | Sortie de livre : ‘’Le Français au Mali’’ un témoignage de Jacquy Prudor

Sortie de livre : ‘’Le Français au Mali’’ un témoignage de Jacquy Prudor

Après avoir séjourné au Mali des dizaines d’années durant, d’abord comme cadre de la société Energie du Mali, puis responsable d’une ONG (TAPAMA), présente dans plus de 80 villages maliens, Jacquy Prudor a retenu beaucoup de choses du vécu des Maliens. Dont, l’utilisation faite de la langue de Molière. Ainsi, sous le vocable ‘’Dictionnaire du français parlé au Mali’’, il a réussi un lexique non exhaustif des centaines expressions et mots français d’usage dans le langage courant des Maliens.

Baptisé Salim Souaré par le conseil de village de Massonkolon (cercle de Bafoulabé), où il s’identifie comme le second adjoint au chef de village, en raison du fait qu’il est le troisième homme le plus âgé de ce village, Jacquy-Alexandre Prudor a porté le Mali dans son cœur. Notre pays qu’il a découvert à travers l’Energie du Mali, qu’il a servi pendant quatre ans comme responsable de la direction informatique. Comme piqué par le virus du pays de Soundiata, M.Prudor, ne quittera pas le Mali, même à la fin de sa mission. Par le biais de son ONG TAPAMA, il sillonnera plus de 80 villages et assumera son intégration de la manière la plus sociable. Dans ses activités humanitaires, il a beaucoup sympathisé avec les Maliens. Ces échanges lui ont permis de côtoyer beaucoup de personnes, aussi bien dans la haute sphère de l’administration publique et militaire que du bas peuple.

« Je ne suis qu’un homme du vécu, de terrain, de la chose pragmatique et concrète, qui a pratiqué la vie malienne pendant plus de 25 années, et qui l’a quelque peu observée au milieu de familles amies, urbaines et villageoises » précise-t-il sur la page introductive de ce livre. Histoire d’affirmer, qu’il s’agit tout simplement du retracé de ses beaux souvenirs de notre pays. C’est pourquoi, il a réussi à faire coller dans la définition de certains mots, une histoire, une anecdote personnelle, vécue très concrète, avec ses rires et ses pleurs. Mais c’est le vrai Mali.

En effet, ‘’le dictionnaire du français parlé au Mali’’ Tome 1, range des centaines d’expressions et de mots français, parlés couramment au Mali mais avec de sens différents. Ceux connus de la langue française avec le même sens qu’en France, mais interprétés selon leur contexte au Mali. Des mots en bamanakan, parlés comme du français et ceux inconnus de la France qui méritent d’être mis dans le dictionnaire par l’académie française (Grin, Bandicon, Coxer…) .L’auteur, lui-même parle d’« expressions curieuses ».
Jacquy Prudor, reconnait qu’il manque sur la liste d’autres mots et expressions usuels au Mali. C’est pourquoi, il dit déjà être sur une seconde édition, qui pourra faire découvrir un certain nombre de proverbes en langue française mais de création malienne.
Cet ouvrage de près de 400 pages, sous format de dictionnaire commenté au-delà de son aspect pédagogique fait plonger le lecteur dans certaines réalités maliennes que l’auteur a fait exprès d’évoquer, afin, selon lui-même, que cela touche. « C’est aussi le but. J’écris aussi ce livre pour qu’on nous aide à aider le Mali…à travers l’association TAPAMA » affirme-t-il.
A signaler que la Préface de ce livre est signée par Mme Ndiaye Ramatoulaye Diallo, ministre malien de la Culture. Elle y témoigne que cet ouvrage traduit la belle contribution du Mali à la langue française. Que les particularités lexicales et syntaxiques, telles qu’elles se manifestent dans le français parlé au Mali, procèdent davantage d’une volonté d’appropriation de cette langue que d’une quelconque velléité de contestation ou de rejet.
« Jacquy Prudor dans ce dictionnaire…ouvre un chantier qui semble plein de promesses, eu égard à l’évolution constante de la langue. C’est une tâche immense qui ne fait que commencer. Je voudrais donc en féliciter l’auteur ».
Mimi Sanogo LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

EDUCATION AU MALI: Plus de 400 mille enfants privés de leur droit fondamental  

  Au Mali, l’insécurité continue toujours de priver des centaines de milliers d’enfants de leur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils