lundi 14 juin 2021
Accueil | Important | Situation sécuritaire : La mission onusienne reste au Mali

Situation sécuritaire : La mission onusienne reste au Mali

Comme attendu, le Conseil de sécurité des Nations-Unies vient d’adopter à l’unanimité la Résolution 22.95 prorogeant le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) jusqu’au 30 juin 2017. C’était hier lors du Conseil de sécurité de l’ONU, à son siège, à New York.

L’ONU a décidé de renforcer les effectifs et le mandat de la MINUSMA. C’est la Résolution 2295 qui définit ce nouveau mandat de la MINUSMA. L’ONU décide de proroger le mandat de la MINUSMA jusqu’au 30 juin 2017. Avec ce nouveau mandat, elle décide également de porter les effectifs de la MINUSMA à un maximum de 13 289 militaires et 1920 policiers, et prie le Secrétaire Général de prendre les mesures nécessaires pour procéder rapidement à la constitution de forces et de matériel ainsi qu’à leur déploiement comme énoncé dans la Résolution adoptée hier 29 juin 2016. Selon cette Résolution, la priorité stratégique de la Mission consiste à appuyer la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, en particulier ses dispositions relatives au rétablissement et à l’extension progressif de l’autorité de l’Etat.

La Résolution 2295 autorise la MINUSMA à utiliser tous les moyens nécessaires pour accomplir sa mission, dans les limites de ses capacités et dans ses zones de déploiement. Elle demande à la mission onusienne d’adopter une position déterminée et ferme pour mener à bien son mandat…

Les priorités de ce nouveau mandat seront axées entre autres sur l’appui à l’application de I ‘Accord pour la paix et la réconciliation au Mali; les besoins qui sont propres aux femmes associées aux groupes armés et faire en sorte qu’elles aient pleinement accès aux programmes de désarmement, de démobilisation et de réintégration, notamment grâce à des consultations avec des associations de femmes; protection des civils et stabilisation, notamment face aux menaces asymétriques; les mesures à prendre pour lutter contre les attaques asymétriques afin de défendre activement le mandat de la MINUSMA; protection, sûreté et sécurité du personnel des Nations-Unies; promotion et protection des Droits de l’Homme; aide humanitaire; projets en faveur de la stabilisation; gestion des armes et munitions; appui à la sauvegarde du patrimoine culturel..

Salimata Fofana : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

PRIMATURE: Dr Choguel Kollala Maïga confirmé dans le fauteuil tant convoité

Comme annoncé depuis le 24 mai 2021, suite à l’arrestation du président Bah N’Daw et …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils