mardi 25 février 2020
Accueil | Important | Séminaire de planification stratégique du développement pour l’informatisation : La Chine partage son expérience avec le continent africain

Séminaire de planification stratégique du développement pour l’informatisation : La Chine partage son expérience avec le continent africain

« Il est préférable de partager le plaisir que de s’en réjouir tout seul ». Les Chinois, partant de cet adage bien de chez eux, partage leurs progrès dans le domaine d’internet avec des séminaristes venus de 10 pays francophones. 

Le Ministère chinois du Commerce, en partenariat avec le centre de Formation de l’Administration du cyberspace de Chine, organise, du lundi 4 au dimanche 24 juillet, un séminaire sur le thème: «Formation sur la planification stratégique du développement pour l’informatisation de l’Afrique francophone en 2016». Ce séminaire, qui se tient à  Young An Hôtel de Beijing, aura, au menu, une série de conférences thématiques suivies de visites de terrain et d’échanges avec  des Experts dans le domaine d’internet. Ce séminaire regroupe 34 participants venus de 10 pays africains francophones (Algérie, Djibouti, Mali, Niger, Tchad, Congo-Kinshasa, Congo-Brazzavile, Sénégal, Madagascar et Îles Maurices).

Le monde est rentré de plein pied dans l’ère du numérique. Ces 20 dernières années, le géant chinois s’est imposé dans le domaine comme étant l’une des forces incontournables. Ses compétences et connaissances dans le secteur d’internet ne sont plus à démonter. Dans le cadre de la dynamisation de son partenariat avec le continent noir, la Chine organise des séminaires pour partager ses expériences en la matière. Ainsi, le présent «séminaire a été précédé par un autre sur la cyber sécurité à l’intention des pays anglophone », a dit Liu Xingcang, Chef du centre de Formation de l’Administration du cyberspace de Chine, qui présidait la cérémonie d’ouverture officielle des travaux.

Au nom des participants, M.Kamel, chargé des données au Ministère de l’Intérieur algérien, dira que ce cadre est la parfaite illustration de la mise en œuvre du protocole de coopération entre la Chine et les pays africains.  Selon Mme Qiaen Yu du Bureau de la Coopération internationale de l’Administration de cyberspace de Chine, citant le Président Chinois, dira que « la Chine et l’Afrique  sont une communauté de destin ».  A ses dires, ce séminaire est organisé dans l’esprit d’un partenariat gagnant-gagnant entre des peuples qui se sont toujours « traités sur le même pied d’égalité ».  Dans le domaine d’internet, la Chine se chiffre à « 500 millions d’internautes ; 4 millions de sites ; un taux de croissance annuel de 4% et 4 sites parmi les 10 plus performants du monde », a-t-elle expliqué. Ces chiffres, à ses dires , traduisent les progrès réalisés par son pays au cours de ces 20 dernières années.  « Partager cette expérience avec les pays d’Afrique francophone serait favorisé la construction d’une cybercommunauté de destin, pour un développement saint d’internet », a-t-elle souligné.

Ce séminaire de 21 jours francs, qui sera axé sur les domaines de la sécurité, de l’informatisation d’internet et du développement, va aussi s’intéresser à la situation du développement de l’informatisation chinoise et ses perspectives, à la construction du système d’assurance de la sécurité du réseau chinois, à la situation chinoise essentielle, notamment dans les domaines de l’investissement et du commerce de la Chine avec les pays africains. Les participants visiteront également des entreprises d’internet à Beijing et à Jinan (Groupe Inspur, Société Huawei, ZTE, les sociétés d’e-commerce excellentes du shandong, société Tsinghua Tongfang, Meiya Pico). Pour mieux les imprégner de la culture chinoise, les otganisateurs ont prévu également pour les séminaristes des visites des monuments et sites historiques tels que Le musée capital et le Nid d’Oiseau.

Mohamed Dagnoko, Envoyé Spécial à Beijing (Chine)

COULIBALY

Voir aussi

Le pouvoir décide de négocier avec Iyad et Koufa: Mais sur quel fonds de garantie ?

Il est désormais loin, très loin le temps où, le président Keïta jurait sur tous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils