lundi 17 mai 2021
Accueil | Important | Semaine de la jeunesse : Le rôle des jeunes contre la corruption !

Semaine de la jeunesse : Le rôle des jeunes contre la corruption !

Le phénomène de la corruption est au cœur de la semaine de la jeunesse pour cette année 2017 dont le lancement officiel a été fait à l’Hôtel Olympe, hier lundi 16 janvier dernier, sous le présidence du Représentant du Ministre de la Justice, Garde des Sceau, Boubacar Touré, en présence d’ Oumou Boly Diallo, responsable d’un des volet de JPREC, assurant l’intérim du Chef de mission et le vérificateur Général.

Convaincu du dynamisme des jeunes, le projet justice, prévention réconciliation (JPREC) demeure aux côtés des organisations de la société civile de la jeunesse ; notamment le Conseil national de la jeunesse (CNJ) , a été officiellement lancé hier lundi 16 janvier. Le projet (JPREC) est une initiative des consortiums composés de trois organisations de la société civile canadienne. C’est un projet qui a vu le jour en 2014 au Mali et dont le démarrage des activités a eu lieu en 2015. Le projet vient en appui au Mali pour la restauration de la paix et pour la relance du développement à travers trois composantes essentielles à savoir : des questions de protections et de défense des droits humains et de la personne humaine ; des questions d’impunité et de corruption et de la prévention et réconciliation.

Le projet justice, prévention, réconciliation, selon la Représente par intérim du Chef de mission, a voulu une approche pluridisciplinaire pour sa contribution à l’édification de la paix et de la stabilité au Mali à travers le soutien aux actions de justice, la lutte contre la corruption, le dialogue social, le contrôle citoyens et la sensibilisation sur les questions de genre. D’où l’implication.

La semaine de la jeunesse contre la corruption vise à contribuer activement à la valorisation des principes d’intégrité et à la promotion des actions de lutte contre la corruption initiée par les autorités. «Donc, à travers le soutien à l’organisation de la semaine contre la corruption, JPREC entend donner aux jeunes la place qui est la leur dans la cadre de toutes les actions », rassure Mme Oumou Boly Diallo.

Selon le Représentant du Ministre de la Justice, de la Garde des Sceaux et des Droits de l’Homme, Boubacar Touré, la lutte contre la corruption et la délinquance financière demeurent une des préoccupations majeures des plus hautes autorités nationales du Mali. Et, pour preuve, «le Président de la République, IBK, vient de placer concrètement cette lutte aux cœurs de ses actions quinquennales », souligne Boubacar Touré.

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Exigence d’un « calendrier électoral définitif » : Washington déjoue le plan funeste des putschistes

  Les États-Unis exigent des autorités de la Transition malienne « un calendrier définitif confirmant les …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils