lundi 2 août 2021
Accueil | Important | SABOTAGE DES ACTIONS DU PRESIDENT IBK : Odeur de magouille au ministère de l’Energie et de l’Eau

SABOTAGE DES ACTIONS DU PRESIDENT IBK : Odeur de magouille au ministère de l’Energie et de l’Eau

Croyant venir en aide à la population de Bla, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Mamadou Frankaly Kéita, vient de mettre à nu son savoir-faire dans le monde de l’économie criminelle. Un grand soupçon pèse sur la dilapidation d’un montant de plusieurs milliards au sein du département de l’Energie et de l’Eau qu’il dirige.

 

Après avoir été hué par les habitants de Bla lors du passage du président IBK, le ministre Mamadou Frankaly Kéita signe son retour dans la même localité. Cette fois-ci par la pire des manières : une odeur suffocante de détournement de plusieurs milliards de F CFA. En effet, lors du passage du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita à Bla, son attention avait été attirée par les populations sur l’absence totale de l’EDM-SA dans la localité et environnants. Ce qui avait surpris plus d’un, y compris le président, car cette ville se trouve au carrefour de plusieurs zones.

Le président s’était alors engagé à faire venir l’énergie à Bla dans les plus brefs délais. Mais il se trouve qu’avant c’était l’Amader, qui assurait l’électrification avec la somme de 4 milliards dans des localités comme Tigana, Souarane, Doualé, Kindita, Madina. Bref, avec moins de 4 milliards de F CFA, l’Amader était arrivée à faire des réalisations d’électricité de 14 centres avec haute tension.

C’est un paradoxe, aujourd’hui, même si les populations des zones où il y avait l’Amader avaient clamé la venue de l’EDM-SA dans les zones, elle ne s’est cependant pas habituée à ces différentes coupures d’électricité avec l’avènement de l’EDM. Pis, c’est la bagatelle somme de 9 milliards qui serait  injectée  par le département de l’Energie et de l’Eau sous la houlette de Mamadou Frankaly Kéita.

Il vient de lancer les deux centrales de Bankass, dans la région de Mopti, et de Tominian dans la région de Ségou pour plus de 9 milliards de F CFA. Malgré ces investissements colossaux, les coupures intempestives et injustifiées continuent dans ces localités alors que l’Amader avait une capacité plus élevée et à moindre coût avec plus de 7 localités.

Les observateurs sont unanimes aujourd’hui sur deux choses l’une. Soit le ministre Mamadou Frankaly sabote les actions du président Ibrahim Boubacar Kéita soit c’est un détournement des milliards destinées à la réalisation des deux centrales. Dans le premier cas de figure, il est difficile de comprendre qu’après été 15 ans directeur d’exploitation d’EDM-SA, que la situation de l’électricité puisse se dégrader de la sorte et qu’on peine à trouver une issue favorable.

Il est impensable, selon un cadre de l’Energie, qu’on puisse mettre 9 milliards dans deux centrales et que l’on peine à donner satisfaction à la population. Où sont donc passés le restant des 9 milliards pour les centrales ? Le ministre l’a-t-il dévié à des fins personnelles ? Tout porte à le croire. Les populations ne comptent pas baisser leur bras et comptent voir clair dans cette affaire rocambolesque.

A suivre !

Dougoufana Kéita   LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Moussa Diawara en prison: Qui l’aurait cru?

Rebondissement dans l’affaire du journaliste Birama Touré disparu depuis 5 ans. L’ex-patron du renseignement malien …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils