dimanche 19 septembre 2021
Accueil | Politique | Rentrer politique de la fédération de l’URD: Préserver les acquis de feu Soumaïla Cissé

Rentrer politique de la fédération de l’URD: Préserver les acquis de feu Soumaïla Cissé

La fédération de l’Union pour la République et la Démocratie du district de Bamako a tenu le samedi 3 avril dernier au Palais de la Culture Amadou Hampaté Bah, sa rentrée politique. Présidé par son président intérimaire, le Pr Salikou Sanogo, ce rendez-vous politique du parti de la poignée de main a enregistré la présence des cadres, militants et sympathisants plus que jamais engagés à honorer la mémoire du regretté Soumaila Cissé, président fondateur du parti.

Pour la circonstance, la salle Bazouma Sissoko du Palais de la Culture Amadou Hampaté fut érigée en un temple par les cadres, militants et sympathisants majoritairement habillés en vert-blanc, la couleur du parti désormais orphelin de son président feu Soumaila Cissé, décédé il y a quelques mois. Il s’agit pour ces hommes et femmes de l’URD de s’unir davantage pour honorer coûte que coûte la mémoire de leur feu président arraché à leur affection, du moins tous les maliens.

Créée en juin 2003, l’URD est selon le Pr Salikou Sanogo, une référence politique qui a vocation à conquérir et à assumer la conduite de la destinée de la Nation malienne. À l’en croire, cet héritage de Soumaïla Cissé, mérite l’engagement de tous les hommes et femmes pour son entretien et la sauvegardes des acquis. « Conscients de notre vocation de force démocratique et républicaine dotée d’une Vision, d’un Projet de société et des moyens de les réaliser, l’URD mène actuellement une réflexion holistique et résolue pour diagnostiquer le potentiel du Parti dans l’environnement politique national afin d’identifier les nouveaux objectifs, les stratégies et les actions de conquête et d’exercice du pouvoir par les voies démocratiques et légales », a expliqué le Pr Salikou qui a poursuivi que le parti aura bel et bien un candidat à la présidentielle de 2022. De même, a-t-il ajouté, l’URD prendra part à tous les autres scrutins électoraux : élections législatives, voire sénatoriales sur le territoire national et dans la Diaspora ; le cas échéant, les élections régionales, locales et communales, conformément aux principes et règles édictés par les textes du Parti.

Pour le président intérimaire, ces défis sont à relever car l’URD a des valeurs qui lui permettent de surmonter n’importe quel obstacle. Il s’agit notamment de l’esprit militantiste des Femmes et d’Hommes convaincus et résilients jusqu’à la victoire finale ; la confiance, la sympathie et la crédibilité inspirées au sein de tout le Peuple malien de l’intérieur comme de la Diaspora ; la bonne implantation du Parti au niveau national et dans la Diaspora. S’y ajoute, la crédibilité du projet de société et du programme politique du Parti constamment réadapté aux besoins nationaux avec une grande capacité de propositions ; l’expertise électorale avérée, doublée de la forte expérience dans la mobilisation des militants et des électeurs et la grande attractivité et la bonne capacité de rassemblement et d’ouverture du Parti aux autres forces politiques et sociales, entre autres.

Adama Coulibaly LE NOUVEAU REVEIL 

………………………………

Djibril Coulibaly

Voir aussi

JUSTICE MILITAIRE: Les professionnels du droit en conclave pour un nouveau code militaire  

  Un atelier de réflexion et de cadrage du processus de relecture du code de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils