dimanche 13 juin 2021
Accueil | Politique | Remaniement ministériel: Devons-nous nous attendre à un retour des militaires aux postes régaliens de l’État ?

Remaniement ministériel: Devons-nous nous attendre à un retour des militaires aux postes régaliens de l’État ?

L’un des problèmes du gouvernement de l’acte I de Moctar Ouane était aussi la forte présence des militaires dans plusieurs postes, surtout les postes régaliens de l’État. Maintenant qu’il est reconduit de nouveau, aurait-il la main libre cette fois-ci ?
Dans son initiative de former un nouveau gouvernement, le Premier Ministre, Moctar Ouane aurait besoin d’une liberté totale pour mettre en place un gouvernement qui serait pour lui le mieux. Mais, dans la position où il se trouve, il lui serait difficile de construire une équipe de son choix.
Avec une Transition à trois têtes, le rôle du Premier Ministre est parfois compliqué. La tâche sera donc, difficile puisque lui-même, Moctar a été recueillie par ces militaires et il ne serait pas évident que ceux-ci ne soient pas dans son projet de formation du nouveau gouvernement.
Par ailleurs, le M5 qui combattait le gouvernement, malgré la zizanie au sein du mouvement, continue dans sa lancée de ne pas soutenir les actions de Moctar Ouane.
Ce nouveau gouvernement pourrait-il répondre au besoin de la population ? Dans tous les cas, le premier acte de Moctare a été très électrique surtout avec les grèves des syndicats qui viennent juste de débuter pour cinq jours par l’UNTM. Et jusqu’à présent, il n’y a pas de gouvernement proprement dit qui va représenter la partie gouvernementale pour continuer le dialogue social ?
Déjà que l’ancien ministre du Travail en relation avec les Institutions a montré ses limites, ne devons-nous pas craindre les menaces de la centrale la plus puissante du pays qui promet d’aller jusqu’à une grève illimitée. En tout cas, Ouane aura la lourde tâche de former un gouvernement d’union nationale.
À suivre
Lansine Coulibaly LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Transition au Mali: Vers le non-respect du délai par les militaires

Décidément, on voit les militaires venir. Les 9 mois restants ne sont pas tenables pour …

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils