mardi 26 octobre 2021
Accueil | Politique | Propagande des associations pour prorogation de la transition: Ignorance ou manipulation ? 

Propagande des associations pour prorogation de la transition: Ignorance ou manipulation ? 

 

La question sur la prolongation de la transition n’est plus à cacher, elle est sur la bouche de tout le monde, malgré le propos du président de la transition sur le respect du délai imparti à la transition, cette situation peut conduire le pays vers des nouvelles sanctions. Alors qu’une source crédible a révélé que la Banque mondiale est sur le point de lever sa sanction sur le Mali

Au Mali, les soutiens pour la prolongation de la transition deviennent une réalité, après des suspicions, avant-hier des manifestations ont été observées à Ségou, Nioro et Bamako se préparent pour manifester. Cette idée sur la prolongation a été sifflée par le chérif de Nioro, lors de son traditionnel serment de vendredi, il avait fait savoir son intention sur la prolongation de la transition, qui était  de deux à trois ans pour permettre aux militaires de construire les soubassements de Mali-Koura. Le chef du gouvernement lors de son tourne à intérieur du pays, a annoncé la levée de la suspension de la Banque Mondiale sur Mali au regard de la situation, les partenaires financiers risquent de ne plus investir aucun projet dans le pays. Par ailleurs, l’entourage du président serait les personnes à surveiller de près, puis ceux  indexés par beaucoup de personnes d’être à la base des propagandes de soutien à la prolongation de la transition.  Qui est à la base dans cette initiative ?

En tout cas, le président l’a dit, il n’aura pas de prolongation et c’est la seule façon de faire s’ils veulent contribuer à la construction du pays. Mieux vaut écouter le message de l’autorité supérieure, surtout pour ceux qui prétendent aider  Assimi dans sa mission. Tout ce que le président souhaite aujourd’hui, c’est la paix au Mali. Alors, laissons-le terminer cette transition de la meilleure façon. Sinon insister sur la prolongation de la transition ne fera qu’augmenter le problème du pays davantage. La question à laquelle ils font allusion ne peut pas se résoudre sans la communauté internationale et nos forces militaires. Comment allons-nous gagner la guerre sans la paix entre nous, Maliens ? Donc le mieux serait de suivre la logique du président de la transition.

À suivre

Lansine Coulibaly LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Lutte contre le terrorisme: La force Barkhane neutralise Nasser al-Tergui, chef du GSIM dans le Gourma  

    L’information a été donnée hier jeudi 21 octobre 2021, par l’état-major de l’armée …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils