mardi 26 octobre 2021
Accueil | Politique | Promesse du Président IBK à Koutiala à la section acrobate du CNASAM non tenue : Sur les berges du fleuve Niger, ces acrobates s’entrainent à même le sol

Promesse du Président IBK à Koutiala à la section acrobate du CNASAM non tenue : Sur les berges du fleuve Niger, ces acrobates s’entrainent à même le sol

Le seul groupe d’acrobates au Mali, une section de la CNASAM (Congrès national des supporters des Aigles du Mali), émerveille n’importe quelle personnalité du monde montrant du coup une image extraordinaire de notre pays. À Koutiala, au mois de février dernier, le Président IBK  n’en revenait pas de ses prestations. Comme tout bon Président, après avoir  promis son appui, il  demanda au Responsable dudit groupe de lui faire parvenir un devis de matériels et d’équipements. Mais voilà, cela fait maintenant plus de deux mois, sans aucune suite favorable. Ces acrobates continuent de se former à même le sol, sans aucun tapis, malgré  les risques.

Nous avons assisté à une séance d’exercice du CNASAM, le week-end dernier, sur les berges du fleuve Niger, au Palais de la Culture Amadou Hampaté Bah de Bamako. La séance était dirigée par son Président Adama T. Coulibaly. Au programme, la présentation et la remise du drapeau national aux nouveaux élèves de la section acrobatie. Il  y a eu une série de prestations magnifiques  de danse et d’acrobatie. Et il n’y avait rien à dire. Cette section acrobatie est dotée d’une expérience professionnelle à comparer aux pays développés. Mais les conditions d’exercices restent à désirer. Ces jeunes se forment sans aucun matériel, ni d’équipement. Ils s’exercent à même le sol avec tous les risques qui peuvent découler de la moindre erreur. Contrairement aux autres pays où cette discipline se pratique sur des tapis, et encore mieux dans des salles.

 

Où en sommes-nous avec la promesse du Président de la République de fournir au promoteur des matériels ?

Pourtant, lors de sa visite à Koutiala, au mois  de février dernier, très satisfait de leurs prestations, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, avait promu de soutenir ces acrobates. C’était à la suite d’une très belle démonstration, après l’exécution de l’hymne national, en lieu et place de la fanfare de l’armée malienne. IBK était très content et fier d’avoir une telle section dans son pays. Lorsqu’il a reçu le Président Adama T. Coulibaly à la tribune d’honneur, il a reconnu d’être impressionné.  Comme s’il ne savait pas que dans son pays il y a des gens qui sont capables de telles actions acrobatiques. Et que ça fait vraiment chaud au cœur.

À cet effet, le Président IBK a demandé à Adama T. Coulibaly ses besoins. C’est ainsi qu’il lui a été soulevé le problème de matériels.

IBK a promis, à Koutiala, le 17 février dernier, qu’il va aider le groupe à avoir les matériels nécessaires pour pouvoir travailler.  Il l’a dit au Stade Sidiki Ouattara de Koutiala. Et comme si cela ne suffisait pas, il a demandé  à Adama T. Traoré de lui faire parvenir  une correspondance contenant ce devis avec les besoins en matériels. Ce qui fut fait en la date du 21 février 2018. Mais, hélas, jusqu’à présent les jeunes attendent leur soutien promis par le Président IBK en matériel.

Selon une indiscrétion, IBK aurait imputé la correspondance à la DFM (Direction des Finances et Matériels) de la  présidence, mais qu’il est extrêmement difficile avec le Budget que toute action non prévue soit financée par cette Direction financière. Pourtant, un Président de la République a des marges de manœuvre.

Adama T. Coulibaly a été clair. «Nous ne pouvons pas douter de la parole du Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta. Ce n’est pas possible », a rassuré Adama T Coulibaly avant de déclarer qu’il est convaincu qu’IBK va tenir sa promesse. Toutefois, il n’écarte pas le doute quant à la crédibilité de l’entourage présidentiel. «Peut-être qu’autour de lui quelqu’un veut nous rouler dans la farine,  c’est une autre affaire», a-t-il alerté. De toutes les façons,  Adama T Coulibaly a lancé ce message: «Plus que jamais nous avons  besoin de cet appui que nous a  promis le Président IBK à Koutiala. On a vraiment besoin de ça aujourd’hui. Car, nous voulons représenter le Mali dans des compétitions internationales comme l’émission ‘’l’Afrique a un incroyable talent’’, la coupe du monde des acrobates s’ils acceptent notre candidature ».

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Lutte contre le terrorisme: La force Barkhane neutralise Nasser al-Tergui, chef du GSIM dans le Gourma  

    L’information a été donnée hier jeudi 21 octobre 2021, par l’état-major de l’armée …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils