samedi 25 juin 2022
Accueil | Economies | Production d’or en Afrique : Le Mali perd sa 3e place au profit du Soudan

Production d’or en Afrique : Le Mali perd sa 3e place au profit du Soudan

Classé jusqu’ici 3e producteur d’or en Afrique, derrière l’Afrique du Sud et le Ghana, le Mali vient de perdre ce statut au profit du Soudan qui, selon le nouveau Rapport de la Banque mondiale, sur les perspectives du marché des matières premières, relègue désormais l’ex Soudan Français (le Mali) à la quatrième position. L’institution financière indique que le Soudan a produit, en 2016, 82 tonnes d’or, contre 53 tonnes pour le Mali.

Alors que le Mali a toujours été présenté comme le 3e pays producteur d’or africain, les nouvelles données de la Banque Mondiale montrent qu’en réalité le Soudan le devance depuis 2012. Selon les informations du Ministère soudanais des Mines, le Soudan a produit, en 2015, 81 tonnes d’or, l’exploitation artisanale comptant pour 85%.

Ainsi, l’augmentation de 3,53 tonnes enregistrée dans la production d’or du Mali en 2016 n’a pas su tenir la dragée haute face à la rude concurrence qui sévit dans le domaine. Ni l’entrée en service des nouvelles Mines d’or de Fekola et de Yanfolila, ni les améliorations apportées par la compagnie australienne ResoluteMining à l’usine de traitement de sa mine de Syama n’ont pu permettre au Mali de  conserver son rang.

Ce sont plutôt les réserves aurifères du Soudan situées dans les Régions du Nord Soudan, entre Wadi-Halfa et Atbara, le long des montagnes de la Mer rouge, dans les zones d’Ariab et d’Abu Sari, et dans l’Etat du Nil bleu qui ont fini par faire de ce pays le nouveau 3e producteur de ce minerais en Afrique.

Le plus grand producteur d’or en Afrique reste l’Afrique du Sud, suivie du  Ghana.

Katito WADADA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

LA CYBERSÉCURITÉ EN AFRIQUE : UN ENJEU DE COOPÉRATION ENTRE LES ETATS

  « Journée de l’Afrique » et date anniversaire de la signature du RGPD (Règlement Général sur …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils