mercredi 29 juin 2022
Accueil | Politique | Présidentielle 2018 : Le CDR interpelle sur d’éventuelles fraudes

Présidentielle 2018 : Le CDR interpelle sur d’éventuelles fraudes

Dans une déclaration rendue publique, le Collectif pour la Défense de la République (CDR) attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur les « risques de fraudes électorales » en vue.

Pour des élections libres et transparentes, le CDR dit attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur le risque potentiel de fraudes électorales par des manipulations non autorisées du fichier électoral, audité par des Experts envoyés par la francophonie. Cette « manipulation », selon le CDR, a été révélée par  le Directoire de campagnes du candidat Soumaïla Cissé «  à la suite de vérification conduite sur le fichier mis en ligne sur le site web de la Délégation Générale aux Élections (DGE) ». Le CDR dit avoir suivi avec attention les interventions des autorités et surtout apprécié leur volonté de « mettre à la disposition des candidats des copies du fichier audité ainsi que l’ouverture de toutes les phases du processus électoral y compris la phase de centralisation à toutes les missions d’observation autorisées nationales et internationales ».

Le CDR « exige » que le scrutin du 29 juillet se tienne sur la base du fichier audité en avril qui fait état de 8 millions, 462 électeurs repartis entre vingt-trois mille et quarante bureaux de vote. En ce qui concerne les procurations, le CDR « exige » qu’elles soient accompagnées des documents  justificatifs de la qualité et du statut de leurs émetteurs. Il revient aux autorités d’assurer la crédibilité de ces élections, selon le CDR.

Enfin, il appelle les Maliens à aller voter massivement le 29 juillet pour le triomphe de la démocratie malienne.

Mohamed Sangoulé DAGNOKO : LE CCOMBAT

Rédaction

Voir aussi

CANDIDATURE À LA PROCHAINE PRÉSIDENTIELLE: La caution fixée à 25 000 000 FCFA

  Parallèlement à ce qu’on imaginait du changement dont les gens parlaient, c’est la poudre …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils