dimanche 17 octobre 2021
Accueil | Politique | Présidentielle 2018 : Le capitaine du CINID MOUNTAGA TALL

Présidentielle 2018 : Le capitaine du CINID MOUNTAGA TALL

Un parti qui se classe dans les dix premières formations politiques au plan national ne peut pas se permettre à une absence aux consultations électorales ; surtout lorsqu’il s’agit de la présidentielle.  Il y a 28 ans, Me Mountaga Tall s’est engagé dans la lutte pour l’instauration de la démocratie au Mali.

En le faisant, il a renoncé au confort qu’offrait son Cabinet d’Avocat prospère. Il a couru des risques physiques importants en conduisant personnellement les premières marches pour la Liberté politique et la Démocratie au Mali. Après l’instauration de la Démocratie, il n’a accepté ni poste, ni privilèges, ni avantages ne cadrant pas avec la loi et la légitimité.

«Seul le Mali m’importait pour lui », a déclaré Me Tall qui a accepté d’aller en prison, ses biens incendiés, ses amis discriminés.

La formation au nom de laquelle Mountaga Cheik Tall brigue la présidentielle du 29 juillet prochain a été le premier parti politique a manifesté à visage découvert contre le parti unique de Moussa Traoré. Le premier parti politique à organiser une Assemblée Générale pour la démocratie, le 3 novembre 1990, la première organisatrice de la première marche démocratique du 10 décembre 1990. Il est aussi auteur de la première question orale à un Ministre, auteur de la première question écrite à un Ministre , auteur de la première motion d’interpellation du Gouvernement, auteur de la première motion de censure contre le Gouvernement, auteur de la 1ère proposition de loi, auteur du 1er statut pour l’opposition. Et premier à proposer la légalisation du mariage religieux.

En plus de sa formation politique, Me Tall est porte-étendard des partis Unis pour le Mali (UMA) qui regroupe en son sein toutes les catégories de Maliens.

Conscient que le Mali est au bord du précipice, il invita les Maliens à ne pas le laisser tomber. Car, c’est le seul pays qui nous appartient.

Mahamadou YATTARA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Paris et Bamako à couteaux tirés: Choguel jouerait à un jeu politiquement dangereux ?    

  De son intervention à la tribune des Nations-Unies en septembre à ses récentes déclarations …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils