vendredi 16 avril 2021
Accueil | Politique |  POUR SERVICE RENDU À LA NATION: Plusieurs trophées et le diplôme de doctorat à titre honorifique décernés à l’imam Mahmoud     
Mahmoud Dicko (C), head of Mali's High Islamic Council prays on August 12, 2012 in Bamako during a giant peace rally in Mali. Up to 60,000 people gathered Sunday for a giant peace rally in Mali, a country split in two after Islamists wrested control of northern desert regions after a March coup in the capital Bamako. The meeting for "national peace and reconciliation" in Bamako's main stadium was called by the country's top Muslim body and drew several key politicians including Prime Minister Cheikh Modibo Diarra. AFP PHOTO / HABIBOU KOUYATE (Photo credit should read HABIBOU KOUYATE/AFP/GettyImages)

 POUR SERVICE RENDU À LA NATION: Plusieurs trophées et le diplôme de doctorat à titre honorifique décernés à l’imam Mahmoud     

 

Hier, la grande salle du Mémorial Modibo Keïta a abrité la cérémonie de haute distinction et de décoration de son éminence imam Mahmoud Dicko par Human Rights (organisation des Droits de l’Homme). Ces trophées lui ont été décernés pour le service rendu à la Nation. Pour Humain Rights, l’imam Dicko a la connaissance d’un docteur donc c’est le diplôme papier de doctorat seulement qui lui manque, c’est pour cela que l’organisation des Droits de l’Homme a donné le titre docteur à l’imam Dicko.   

Les fidèles de l’imam de Badalabougou sont venus partout pour assister à cet évènement qui les honore. On voyait le sourire malicieux sur les lèvres de ses partisans.

Pour le récipiendaire, le tout nouveau docteur, l’imam de Badalabougou affirmera que c’est dans la salle qu’il a rencontré la délégation de Humain Rights. Très ému, il dira être heureux de ces trophées, mais pas fier, car les 80% du territoire malien sont occupés par des bandits armés. « La lutte pour la liberté, la dignité et l’honnêteté demeure et elle ne finit pas tant qu’on est en vie, » a laissé entendre le tout nouveau docteur et de poursuivre que le Mali a un peuple debout qui ait toujours à la quête de la liberté, d’honneur. Selon toujours le récipiendaire, cette jeunesse ne doit pas se laisser manipuler par qui que ce soit et doit imposer la gestion de leur pays. Il est grand temps de se serrer les coudes et de laisser à côté les rancœurs pour sauver le Mali. L’imam de Badalabougou révèle que les décisions de la vie du Mali sont discutées dans les chancelleries étrangères et que cela n’est pas normal. C’est aux Maliens de dire le sort de leur pays donc personne ne doit imposer ses idées sur le Mali.

Quant à David Gallo, président de Human Rights et conseiller de l’actuel président des États-Unis Joe Biden, a fait une vidéo de cinq minutes qui a été projetée par la partie technique. Dans cette vidéo, le président de Human Rights félicite le Cheick Imam Mahmoud Dicko par son amour et son attachement à son pays. Pour lui, ses experts ont examiné 115 personnalités et parmi eux, le meilleur choix est Mahmoud Dicko et donc il doit être félicité.

À titre de rappel : En fin 2020, le forum libre composé de plusieurs mouvements et associations avait décerné plusieurs trophées à l’imam Mahmoud Dicko. Donc, c’est la deuxième fois qu’en une journée l’imam remporte plusieurs trophées.  

Diakaridia Sanogo       LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Terrorisme au Sahel: Iyad Ag Ghaly et Amadou Koufa prêts à négocier avec Bamako

Longtemps opposé au dialogue avec les djihadistes, le gouvernement malien a mis de l’eau dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils