vendredi 18 juin 2021
Accueil | Politique | Pour l’honneur et la Dignité de la CPA: Mohamed Ousmane Ag Mamedoun destitué de toute fonction  

Pour l’honneur et la Dignité de la CPA: Mohamed Ousmane Ag Mamedoun destitué de toute fonction  

La corruption, les discrédits, la gestion calamiteuse, l’exacerbation, l’attitude, et comportement personnel de l’ex-secrétaire général de la CPA ont prévalu sa radiation de toutes activités du Mouvement, ce en la faveur d’une conférence organisée par la coalition du peuple pour l’AZAWAD. C’était le samedi 7 mars 2020 à la maison de la presse. Tenue dans un enthousiasme ni agréable, encore moins aisé, dans la mesure où il s’agit de la destitution d’un frère d’armes, un ami, en occurrence Monsieur Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun ex-secrétaire général du mouvement avec lequel ont cheminé les conférenciers depuis près de 10 ans, nous fait savoir Boubacar Hagadoumbo TOURE secrétaire adjoint de la coalition. 

Qui depuis les pourparlers d’Alger à la date d’aujourd’hui n’a de cesse qu’il ait œuvré de manière à ridiculiser et affaiblir le mouvement malgré leur force sur le terrain. Cette destitution se veut tangible sur des preuves où la confiance s’est dissipée entre les éléments du groupe, de sa mauvaise gestion et les malversations financières qui font cas d’écoles à la CPA. La crédibilité du mouvement serait entachée auprès de tous les partenaires à tous les niveaux (communauté Internationale et autorités nationales.

Une usurpation du pouvoir qui aurait été le blocage dans le redéploiement de la CPA au sein de l’armée reconstituée à Kidal. Une responsabilité de leur part de mettre en place d’un bureau exécutif dans l’attente de la tenue d’un congrès. Une décision à juste titre leur permettra de renforcer leur idéal qui consiste à œuvrer pour la paix et la réconciliation en mettant hors d’état de nuire, tous ceux qui pactisent avec le terrorisme et contribue à son économie criminelle d’une part et donner une image meilleure à la CPA d’autre part. Cette destitution serait une responsabilité qui cadre avec la consolidation du processus d’Alger une manière de dire que la CPA n’est pas dans une fomentation. Reste cependant convaincue que l’ex-secrétaire général est désormais partout persona non grata. La CPA rassure enfin qu’elle est et sera toujours avec leur population et accompagnera et le gouvernement et les Famas à sécuriser le terrain.

MOCTAR N’DIAYE

Malick Diancoumba

Voir aussi

De la contestation à la Primature: Choguel Maïga au sommet de son art !

Après sa nomination au poste de Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga n’a pas tardé …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils