mardi 18 janvier 2022
Accueil | Important | Pomme de discorde Kidal : Les vieux démons sur le point de ressurgir ?

Pomme de discorde Kidal : Les vieux démons sur le point de ressurgir ?

Les dernières informations en provenance du sable mouvant de Kidal laissent présager la résurgence des chaudes empoignades entre les groupes armés rivaux de la Plateforme et de la CMA qui se sont toujours disputés le contrôle de cette ville du nord de notre pays. Interdite d’accès dans cet Adrar des Ifoghas depuis les derniers affrontements l’ayant opposé aux combattants de la Coordination des Mouvements de l’Azawad, la Plateforme brandit de nouveau la menace de son retour  sur ses terres natales.

 

Une réunion devait, en effet, démarrer hier à Anéfis. Jusqu’à ce qu’au moment où nous mettions sous presse cet article, aucune de nos sources n’a, certes, confirmé que la rencontre a effectivement eu droit de cité. Mais, force est de constater que la rencontre n’augure pas un lendemain meilleur pour cette rivalité. Ce, de par sa raison d’être. Selon nos informations, cette rencontre est déterminante dans la mesure où de nombreuses questions ; notamment, la situation qui prévaut actuellement à Kidal, le retard dans la mise œuvre de l’Accord de paix y seront débattues.

Au cours de cette rencontre, il sera également question du retour du GATIA dans la capitale de l’Adrar des Ifoghas. Sur ce dernier point, la Plateforme entend braver toutes les formes d’opposition qui se dresseront sur son chemin. C’est dire ainsi qu’il y a encore possibilité qu’on fasse parler la poudre puisque le groupe d’autodéfense touarègue n’écarte pas l’usage de la force pour parvenir à cette fin. Cette détermination s’expliquerait, selon nos informations, par le ras-le-bol qu’éprouve le GATIA à la suite des derniers évènements survenus à Gao où il a perdu plusieurs de ses Hommes dans l’attaque à la voiture piégée perpétrée contre le camp du MOC, le 18 janvier dernier.

Par ailleurs, on parle de la hargne qui anime le groupe pro Bamako à aller récupérer le domicile de leur mentor, El Hadj Gamou, occupé et utilisé à sa guise par la CMA dans la ville de Kidal.

Katito WADADA : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

RECOMMANDATION DE 5 ANS DE TRANSITION: Un front en gestation contre le projet  

  Après les Assises nationales de la Refondation qui ont été tenues quasiment sur toute …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils