samedi 24 octobre 2020
Accueil | Economies | Mouvement des DFM : Pour une croissance au bénéfice des populations

Mouvement des DFM : Pour une croissance au bénéfice des populations

Le 22 mars dernier, le Ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, a proposé au Conseil des Ministres le mouvement des DFM (Directeurs des Finances et Matériels) pour consolider la meilleure transparence entamée dans la gestion des ressources de l’Etat. Et aussi, de maintenir la volonté de bonne gouvernance en cours pour une croissance durable au bénéfice des populations. Donc, un élément de la bonne gouvernance financière.

En effet, au cours de ces dernières années et, ce, malgré les hostilités de l’environnement au plan socio-économique et sécuritaire, Mali aura renoué avec la croissance qui a atteint un taux moyen de 5%. Ce perfectionnement est rendu possible grâce, entre autres, au maintien et au renforcement de la stabilité macroéconomique, à l’adoption d’une politique budgétaire adéquate et à la consolidation des réformes engagées. Dans ce cadre, une meilleure transparence dans la gestion des ressources financières de l’Etat peut permettre à cette croissance retrouvée d’être plus inclusive.

Ainsi, le mouvement des DFM, proposé par le Ministère en charge des Finances au Conseil des Ministres de ce mercredi 22 mars 2017, participe à cette volonté de bonne gouvernance pour une croissance durable au bénéfice des populations.

La gestion des finances publiques demeure un élément central de la stratégie nationale de développement, avec ses finalités d’accélération de la mobilisation des ressources pour le financement de la dépense publique, la gestion rigoureuse, transparente et efficace de la dépense publique. Elle est surtout considérée comme un élément essentiel de la bonne gouvernance financière. De ce fait, la gestion des finances publiques se concentre sur les instances et les procédures qui doivent garantir la transparence, l’efficacité et l’efficience des dépenses publiques, y compris le domaine de l’utilisation des deniers publics.

En matière des finances Publiques, le Budget est l’instrument de mise en œuvre des politiques publiques et des missions assignées aux différents départements ministériels. Il est un acte de prévisions des ressources et des charges de l’Etat pour une période déterminée (un an). Les DFM jouent un rôle important dans le système de gestion des finances publiques au Mali.

Responsables des Budgets, les DFM ont pour mission d’élaborer, au niveau des départements ministériels, des éléments de la politique nationale dans les domaines de la gestion des ressources financières et matérielles et de l’approvisionnement des services publics. Et, depuis mars 2016, le Ministre chargé des Finances nomme les DFM. Il s’agit-là de renforcer la bonne gouvernance financière, la bonne utilisation des ressources de l’Etat pour le bien-être de la population.

Ainsi, l’hôtel des finances propose la nomination des DFM axée sur le mouvement entre dix-huit (18) Directeurs des Finances et du Matériel ; le départ/sortant de quinze Directeurs des Finances et du Matériel, à la rentrée de quinze (15) nouveaux cadres. On constate également que la promotion du genre n’a pas non plus été négligée : le nombre de femmes DFM passera de deux (2) à huit (8).

Un système de nomination des DFM qui renforce les priorités publiques en matière d’assainissement des finances publiques en vue de mieux appuyer les actions du Gouvernement dans la lutte contre la corruption et la délinquance financière au Mali.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Un article à portée pédagogique à l’attention du citoyen en faveur des théoriciens, praticiens et utilisateurs du FCFA

Dr Lamine KEITA Auteur de 7 livres sur l’Économie scientifique, c’est-à-dire de l’économie dotée de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils