lundi 30 mars 2020
Accueil | Politique | Moussa Keïta, le plus jeune candidat aux législatives  en CIII : « Je suis confiant »

Moussa Keïta, le plus jeune candidat aux législatives  en CIII : « Je suis confiant »

Sous les couleurs du Parti pour le Renouveau et le Développement (PRD), le trentenaire Moussa Balla Keïta, pour répondre à l’appel de la jeunesse, a décidé de se lancer dans la course à la députation au niveau de la circonscription électorale de la CIII. Déjà, à quelques jours du scrutin, le jeune candidat Keïta, est plus que jamais confiant de sa victoire, eu égard de ses échanges avec les populations. Car selon lui, les populations veulent rompre avec l’ancienne classe. «  L’heure de la jeunesse a sonné » estime-t-il.

Au niveau de la circonscription électorale  de la CIII, ils sont 44 candidats pour un seul porte étendard à l’hémicycle. Dans ce lot, le plus jeune candidat, Moussa Balla Keita (35 ans), eu égard des échanges avec les populations à ce stade de la campagne, s’estime être proche de ses objectifs, à savoir   gagner son ticket pour Bagadadji.

«  Sur le terrain nous avons constaté que les gens en ont marre. Ils veulent des jeunes. Ils veulent le changement » a-t-il déclaré. Ensuite, il a mentionné, que lui et son équipe de campagne sont proches de leurs objectifs.

Une fois à l’hémicycle, Moussa s’engage à créer une commission emploi jeune.  « Il n’y a pas de commission jeune à l’Assemblée Nationale du Mali » a-t-il déclaré.

Pour honorer la confiance de ses électeurs, Moussa projette, de rendre compte de ses actions aux populations à chaque trois mois. «  Nous avons constaté au niveau de la commune III, que les  gens une fois élu député disparaisse durant leur 5 ans » a-t-il souligné.

Pour lui, une fois à l’Assemblée, les populations de la commune n’auront aucune barrière pour accéder au député qu’ils ont élu.

A l’endroit des jeunes, il les a invité d’aller retirer leurs cartes d’électeurs pour sanctionner le 29 mars, la classe politique ancienne et donner le pouvoir à un jeune comme lui.

Par Moïse Keïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

Élections Législatives du 29 mars 2020 : Le M.J.D.C soutien HAMADY SANGARE

 Le Mouvement des Jeunes pour le Développement et la Culture (M.J.D.C) à travers son président …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils