vendredi 1 juillet 2022
Accueil | Politique | MOHAMED ALY BATHILY: « Les difficultés d’aujourd’hui sur le plan social dépassent celles du temps d’IBK »

MOHAMED ALY BATHILY: « Les difficultés d’aujourd’hui sur le plan social dépassent celles du temps d’IBK »

 

 

 

Lors du Forum de Bamako tenu au mois de mai dernier, l’imam Mahamoud Dicko a crié fort  à la souffrance du peuple malien en s’attaquant aux autorités de la transition, à la Communauté internationale, la classe politique et  la société civile. Mohamed Aly Bathily pense que les difficultés d’aujourd’hui dépassent celles de l’ère IBK.

Dans le sillage de l’imam de Badalabougou, Mohamed Aly Bathily, ancien ministre de la Justice, un des as du M5-RFP, mouvement contestataire contre l’ancien président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a décidé de suivre les pas de l’autorité morale.

Contrairement à son mentor, l’ancien ministre s’en est pris à la justice du Mali au cours de la conférence de presse de la CMAS. C’est ainsi, dans son intervention, il a déploré que tout ce qui nous arrive de mal est dû au fait qu’il n’y a pas de respect de la loi, qu’il n’y a pas de justice. ‘’Le Mali a toujours souffert du non-respect de la loi. Ce, de feu Modibo Kéita jusqu’à la gouvernance actuelle du pays. Le constat est le même. La justice appartient à ceux qui sont au pouvoir ou leurs partisans, et cela est très grave’’, a-t-il laissé entendre.

Pourtant dans cette transition, les avis diffèrent certes, mais il est important de rappeler aux uns et aux autres que le Mali a besoin de tous ses fils en ces moments difficiles de son histoire. C’est pourquoi nous devons laisser nos égos de côté pour nous adonner à l’essentiel. Hélas, ce n’est pas ce que nous voyons de la part de certains hommes politiques.

L’ancien Garde des Sceaux a décidé de s’en prendre au mot ‘’arrogance’’ utilisé par son mentor. Selon lui,  s’il y avait un mot plus dur que l’arrogance, il allait l’utiliser. ‘’La posture actuelle des autorités est plus qu’arrogante. Ceux qui étaient hier dans la rue pour promettre un nouveau Mali n’ont de discours aujourd’hui que la rectification de la transition alors qu’ils oublient que cette même transition a fini par les rectifier eux-mêmes. Ces gens ne peuvent plus être reconnus dans l’idéal du M5-RFP’’, a-t-il martelé.

Au regard de tout ce qu’il a dit par rapport à la posture des autorités de la transition, nous pouvons dire sans risque de se tromper que Mohamed Aly Bathily chemine sur les pas de l’imam Dicko. Car dans son intervention, il a invité le Colonel Assimi Goïta à faire marche arrière. Pour lui, le Mali s’enfonce de jour en jour et les difficultés d’aujourd’hui sur le plan social dépassent celles du temps d’IBK. Il a bien voulu attirer l’attention du président Assimi sur son avenir politique en suivant son Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga.

Moriba DIAWARA LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

CANDIDATURE À LA PROCHAINE PRÉSIDENTIELLE: La caution fixée à 25 000 000 FCFA

  Parallèlement à ce qu’on imaginait du changement dont les gens parlaient, c’est la poudre …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils