mardi 30 novembre 2021
Accueil | Economies | MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES : Mobiliser 530 milliards en 2017

MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES : Mobiliser 530 milliards en 2017

Le ministère de l’Economie et de des Finances, le Dr Boubou Cissé a présidé la cérémonie de la journée d’échange entre la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique et les services financiers. C’était le Mardi 17 janvier 2017, à l’hôtel Radisson Blu de Bamako, en présence du Directeur National du Trésor et de la Comptabilité Publique, Sidi Al Moctar Oumar et plusieurs personnalités du monde des finances.
Ils se sont réunis pour faire le bilan de l’émission de bons et l’obligation du trésor au titre de l’exercice 2016. Il est ressorti que l’Etat du Mali a mobilisé au titre des bons et des obligations de trésor 452 milliards en 2016.
La rencontre a été mise à profit pour bâtir programme d’émission au cours de l’exercice 2016. La Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité à travers le ministère de l’Economie et des Finances s’est fixé comme objectif de mobiliser au cours de l’année 2017 un montant de 530 milliards de fcfa. Les enjeux sont grands car les pays de l’UEMOA sont en compétions, donc il appartient à chaque pays de s’organiser de façon à apporter des réponses les mieux appropriées pour la couverture des bons et des obligations.
Selon les partenaires bancaires à travers le président de l’Association des Banques et Etablissements Financiers, Moussa Alassane Diallo 530 milliards est à la portée des banques maliennes. Il faut juste une organisation, un partenariat et une communication cohérente entre le système bancaire et la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité pour apporter la couverture de ce montant. Le président, au nom des banques maliennes a pris l’engagement que les banques se mobiliseront pour que ses émissions de bons puissent être couverts par le système bancaire.
Pour le ministre Boubou Cissé, l’objectif de cette rencontre était de présenter la stratégie d’émission. Ce programme permettra d’identifier les périodes importantes. C’est une campagne qui va au-delà du trésor et du système bancaire, c’est pourquoi l’accompagnement de la BCEAO permettra de faire avancer les choses davantage. D’ailleurs le FMI a profité de l’occasion pour féliciter le Mali de sa bonne collaboration de l’Etat du Mali.
Le ministre a donc invité les différents acteurs à mettre un accent particulier sur la communication.
D Kéita LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Insécurité grandissante au Mali: Le BIPREM brandit un carton jaune au Président Assimi Goïta  

    Monsieur le Président,   Le BIPREM FASOKO est une association apolitique de la …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils