dimanche 8 décembre 2019
Accueil | Politique | Malaise dans le parti  YELEMA de Mara: Après le départ de la section de Diré, d’autres vagues se préparent à déserter le parti

Malaise dans le parti  YELEMA de Mara: Après le départ de la section de Diré, d’autres vagues se préparent à déserter le parti

 

Le Parti le Yelema est dans une mauvaise posture depuis quelques mois. Après le départ d’une dizaine de membres du bureau national, les responsables de la section du cercle de Diré plient bagages en attendant l’annonce de départ en cascade d’autres membres. 

 

Le bureau de la coordination du Cercle de Diré a-t-il emboité le pas des dizaines de responsables qui ont quitté le parti de l’ancien Premier Ministre, Moussa Mara ? C’est le moins qu’on puisse dire quand on regarde de près ce qui se passe.

Le parti Yelema le changement de Moussa Mara saigne depuis pratiquement quelques mois. Il y a environ deux mois, une dizaine de responsables et membre du bureau annonçaient leur adhésion au parti de la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM) juste après avoir annoncé leur départ du YELEMA. Aujourd’hui, c’est la section de Diré qui annonce elle aussi son départ du Yelema.

Et selon certaines indiscrétions, les velléités de départs pour la Codem se dessinent jour après jour au sein de plusieurs coordinations. En plus de Diré, Bankass, Koro, San, Tominian, Badiangara se prépare activement pour quitter la barque de Moussa Mara. Plus rien ne semble arrêter l’explosion de ce parti de l’ancien premier Ministre. À ouï-dire, ces démissions en cascades proviennent des frustrations de certaines éminences grises accumulées pendant des années. Le manque de respect et un égo démesuré du Patron de YELEMA sont pointés et seraient même à la base de cette situation compromettante pour l’existence de son parti. Comme le dit un adage populaire, “Quand quelqu’un laisse quelqu’un prend“.

En rappel, en juin dernier, le premier vice préside du parti Yéléma, Abdoulaye Diarra, Adama Diakité, 5ème vice-président, Amadou Aya, secrétaire politique, Samba Sidibé, secrétaire général, Abou Sanogo, secrétaire administratif entre autres ont tous rejoint la CODEM de Ousseini Amion Guindo, l’actuel ministre de l’Environnement et de l’Assainissement. La section de Diré vient elle aussi de poser ses valises dans le même parti. Et tout ceci porte à croire que les autres vagues qui s’annoncent ça et là iront dans le même parti. D’où la question de savoir s’il s’agissait d’une manipulation ou un véritable malaise qui se traduit par ces départs.

K. Komi LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Conférence des Nations Unies sur le changement climatique COP 25 : Christian Wessels s’exprime 

  La Conférence des Nations Unies sur le changement climatique COP 25 (2 – 13 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils