dimanche 5 juillet 2020
Accueil | Politique | Majorité présidentielle à l’épreuve de la mobilisation : Quand des talibés sauvent la face des défenseurs de la république !

Majorité présidentielle à l’épreuve de la mobilisation : Quand des talibés sauvent la face des défenseurs de la république !

Plus de 30 SOTRAMA import-export chez un élu frelaté du régime IBK hier

Tambours battants, la majorité présidentielle convertie désormais en une plateforme de Convergence des Forces Républicaines (CFR) pour défendre les institutions a tenu son Assemblée générale hier au palais des Sports. Parmi les invités, figuraient en bonne place les talibés, appelés en renfort pour essayer d’occuper la salle vide.

« C’est de cette majorité écrasante » que parle l’ancien ministre et porte-parole du régime en crise depuis quelques jours, M. Amadou Koïta. Ce dernier avait même annoncé que la grande majorité se ferait entendre le week-end prochain pour dit-il, soutenir les institutions de la république et la démocratie.

L’on aurait cru que le Palais des Sports allait refuser le monde, de l’intérieur  comme de l’extérieur, mais le constat est amer, la mauvaise gouvernance ne laisse personne indifférent. Et l’heure est au bilan, face au peuple. Si les premières tentatives de mobilisations ont échoué, ce n’est pas par manque de volonté, mais plutôt la crainte d’un échec cuisant. Et la preuve est là. La Convergence des forces Patriotique avec sa supposée majorité écrasante, a constaté l’effectivité de leur chute à travers cette démobilisation ridicule étalée au grand jour.

C’est aujourd’hui, que cette supposée majorité qui dirige le pays de manière effraction  et improvisé, a trouvé utile d’aller ramasser des talibés, les laissés pour compte, par le même régime pour venir remplir le Palais des Sports pour éviter cette honte du siècle dans une prétendue manifestation de défense des institutions de la République. Malgré tout, la salle était parsemée, presque vide d’hommes.

Il fallait s’y attendre quand on compose avec des poupons. Éperdument, ceux-ci n’écoutaient personne dans la salle, même le modérateur qui lançait un appel au calme. Ce qui veut tout simplement dire que ces enfants sont innocents de tout ce qui se passe ; leur seul objectif c’est l’instinct de vivre ; c’est-à-dire prendre les sommes d’argent promises par les leaders du CFR à la fin de la manifestation pour rentrer chez leurs maîtres.

Le malheur, c’est quand on refuse de créer les conditions pour ces enfants pour qu’ils aillent à l’école et qu’on les utilise innocemment pour des politiques

Plus de 30 SOTRAMA chez un député de la majorité hier

D’ailleurs, des sources dignes de foi, plus d’une trentaine de véhicules communément appelés SOTRAMA, étaient stationnés chez un élu “frelaté“ de la majorité qui se bat actuellement comme un beau diable pour que l’Assemblée nationale ne soit pas dissoute. Tous simplement, il ne voit aucune chance de revenir à l’hémicycle, si l’on reprenait les élections dans les circonscriptions électorales comme, recommandées par les différentes médiations et celle en cours dans notre pays.

De nos sources, il semblerait même qu’il était arrivé une période de la journée où les organisateurs de l’Assemblée générale du CFR ont payaient 17 500 de nos francs pour chaque individu capable d’apporter 10 personnes.

En attendant samedi où l’on annoncerait la sortie d’environ deux (2) millions de personnes pour le compte de la “majorité écrasante’’, le peuple doit savoir que son argent détourné est utilisé pour ces genres de choses.

Bourama Kéïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

Grogne politique : Le M-5 RFP semblerait mettre de l’eau dans son vin!

La dissolution immédiate de l’Assemblée nationale ; la mise en place d’un organe législatif de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils