jeudi 20 juin 2024
Accueil | Politique | LUTTE CONTRE LE TERRORISME: Où est passé le G5-Sahel ?  

LUTTE CONTRE LE TERRORISME: Où est passé le G5-Sahel ?  

 

 

Depuis des années, les pays du Sahel ont décidé avec le G5-Sahel d’assurer leur propre sécurité. Avec les coups d’État dans certains de ces pays et le climat diplomatique précaire avec le partenaire français, l’alliance du G5-Sahel vit-elle encore ?   

Le G5-Sahel, plus connu sous le sigle « G5S », est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politique de développement et de sécurité, créé lors d’un sommet tenu du 15 au 17 février 2014 par cinq États du Sahel. Il s’agit de la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad. Répartis sur une superficie de 5.097.338 et devenu plus tard force conjointe, Paris a demandé en juin 2017 au Conseil de sécurité des Nations Unies d’approuver le déploiement de la force du G5 S et lui a accordé un financement.

L’Union européenne a soutenu par le biais du partenaire français. Cependant, les choses ne semblent pas démarrées comme il le faut dans ces derniers temps ou ces derniers mois, depuis la prise du pouvoir du colonel Assimi Goïta au Mali. Avec le climat diplomatique qui existe entre les deux pays, l’on risque de croire à la fin de cette alliance ou encore la mise en péril de l’organisation.

Au Burkina Faso, contre le président Rock Marck Christian Kaboré déposé par les militaires, le colonel Damiba se recentre sur l’insécurité dans le pays. Comme le Mali qui subit plus d’actes terroristes ces dernières années. Le Niger, zone stratégique française, depuis le départ annoncé des forces Barkhane et Takuba du Mali, ferait alliance avec elle pour la sécurisation de l’ensemble de son territoire. Ainsi, ce pays s’allierait contre le Mali.

Divergence de vue, évidemment. Le Mali expulse la France et le Niger la reçoit à bras ouvert. En effet, au regard de ces divergences de vues, peut-on dire que les pays de l’alliance pour le Sahel regardent dans la même direction ? La question reste posée. Mais du côté du Mali, les Forces armées sont en train de monter en puissance. Pour preuve, des résultats probants sur le terrain sont enregistrés et des matériels de dernière génération sont réceptionnés en provenance de la République fédérale de Russie. Suite à un partenariat d’État à État, les FAMa se renforcent pour relever les défis sur le plan sécuritaire.

Moriba DIAWARA  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

RENFORCEMENT DU PARC INDUSTRIEL MALIEN: L’Huicoma relancée après la Comatex et l’Umpp pour asseoir la souveraineté économique ?

La semaine dernière, la Compagnie Malienne de Textile (COMATEX) a officiellement repris ses activités de production après …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils