lundi 26 février 2024
Accueil | Politique | LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET LA DELINQUANCE FINANCIERE: Les vertus de la gratification louées par de brillants orateurs au Gala «Integrity Icon»  

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET LA DELINQUANCE FINANCIERE: Les vertus de la gratification louées par de brillants orateurs au Gala «Integrity Icon»  

Le gala annuel du programme «Integrity Icon» (Icône de l’intégrité) d’Accountability Lab Mali (ALAB/Mali)  a eu lieu le jeudi 25 février 2021 à l’Hôtel de l’Amitié de Bamako. La cérémonie a été sans doute restreinte, mais rehaussée par de brillantes interventions sur l’intégrité dans les services publics, le sens que cette valeur a pour les uns et les autres, l’efficacité de la gratification par rapport aux sanctions qui sont toujours brandies… Lisez plutôt !

 

COULIBALY AMINATA GOÏTA, ICON 2019 ET MEDECIN CHEF DU DISTRICT SANITAIRE DE SIKASSO «Agissons de sorte que la balance de la vertu l’emporte toujours sur celle de l’or»

Ce programme d’Integrity Icon nous a permis de sortir de l’ombre en nous donnant une grande visibilité. Que d’honneur de côtoyer  aujourd’hui à ce gala le Premier ministre Moussa  Mara, d’éminents ministres et ambassadeurs… Pour un simple médecin qui est dans la brousse depuis 22 ans, c’est un immense honneur… Merci ! Un petit mot, mais plein de sens, surtout s’il vient du cœur. Aux lauréats de cette année, je veux qu’ils sachent qu’ils seront toujours redevables à ce pays. Et cela d’autant plus qu’ils ont été repérés par les jeunes qui les tiennent désormais à l’œil comme leurs références. Vous avez sans doute surmonté beaucoup d’obstacles, de difficultés pour être là aujourd’hui. Mais, je vous assure que c’est maintenant que le plus difficile commence.

Comme l’a souhaité le ministre Malick Coulibaly, agissons de sorte que la balance de la vertu l’emporte toujours sur celle de l’or. Certains vont penser que nous ne sommes pas nombreux sur le chemin de cette vertu, mais nous avons la capacité d’inverser la balance. A nous donc de continuer à servir de meilleur exemple aux autres. Vivement Integrity Icon 2021 !

 

 

MOUSSA MARA, ANCIEN P.M ET LEADER POLITIQUE : Mettre en avant les agents intègres est aussi important que sanctionner les fonctionnaires indélicats

Mesdames et Messieurs les nominés, vous représentez cette année ce que notre administration propose de meilleur aux usagers. Vos parcours évocateurs le démontrent aisément. Je voudrais saluer cette initiative et souhaiter qu’elle puisse durer le plus longtemps possible parce que, à mon avis, c’est l’une des rares initiatives qui mettent en avant les agents intègres des services publics et qui les priment. Il est possible qu’il y en ait d’autres, mais c’est celle que je connais le mieux.

Au sein de l’administration, il y a des systèmes de notation, d’avancement… Mais, quand la collectivité, la société civile et quelque part le pays reconnaissent aux agents des services publics leur intégrité, leur engagement à servir le citoyen, c’est vraiment méritoire. Je ne peux alors que souhaiter bon vent à l’initiative Integrity Icon et que nous soyons encore là pendant des années à consacrer les fonctionnaires les plus méritants. Mettre en avant les agents intègres est aussi important que sanctionner les fonctionnaires indélicats. Dans notre pays, on parle beaucoup de sanctions, mais on ne parle pas souvent de gratification.

A mon avis, la gratification est plus efficace que la sanction, même si elle est aussi  nécessaire. Mais la gratification sans doute plus. Sans cette initiative, on n’aurait peut-être jamais su ce que ces agents méritants, qui travaillent souvent à l’intérieur du pays, sont en train d’apporter de positif aux citoyens.

Chacun des nominés, à sa manière, illustre un Etat au service de ses citoyens. Mais, permettez-moi de mettre un peu en avant le juge car si notre pays est dans cette crise, c’est en partie parce que la justice est dysfonctionnelle. Elle est un peu au-dessus de tout, même au-dessus de ceux qui dirigent. Et si la justice est dysfonctionnelle, malheureusement, il ne reste plus au citoyen que la violence et les attitudes extrêmes.

Voir sincèrement un juge mis en avant par une communauté, c’est suffisamment rare pour être signalé dans notre pays. Et je souhaite qu’il y ait beaucoup de magistrats comme le juge de paix à compétence étendue de Yanfolila (Moussa Abdoulaye Diarra) et qu’on les mette en avant. Et cela parce que, dans notre pays, nous avons tendance à penser que tous les juges sont de l’autre côté de la barrière.

Dr Malick Coulibaly (ancien ministre de la Justice et lauréat d’Integrity Icon 2018) et Moumine Guindo (président de l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite au Mali-OCLEI) ici présents sont deux magistrats qui illustrent une justice véritablement juste. Mettons en avant la justice juste… Et je suis persuadé que cela est possible parce qu’il y a beaucoup de juges qui font leur travail comme il faut.

 

DR MALICK COULIBALY, «ICON 2018» ET ANCIEN MINISTRE DE LA JUSTICE : «La bonne gouvernance est la colonne vertébrale de l’Etat»

Je prends la parole ici pour témoigner, ou plutôt pour exhorter les nominés de cette édition, ceux d’hier et tous les agents de l’Etat à servir leur pays avec intégrité, avec engagement. J’ai coutume de me référer à deux citations célèbres. La première est de Socrate que vous devez désormais remplacer. Il disait : «Moi Socrate, je ne passe mes journées à rien d’autre qu’à vous persuader, vous Athéniens, jeunes comme vieux, de ne pas vous préoccuper de l’argent et de votre corps ni prioritairement ni avec un zèle égal aux soins de perfectionner votre âme». Autrement, ne vous préoccupez pas de votre argent et de votre corps, mais perfectionnez votre âme car c’est ce qui vous vaut votre présence ici aujourd’hui, de votre célébration.

La seconde citation est de Platon, l’élève du maître devenu plus célèbre que maître. «L’or et la vertu sont les deux plateaux d’une même balance, l’un ne peut monter sans que l’autre s’abaisse». En français facile, il faut privilégier soit l’argent (l’or) soit la vertu. De toutes les façons, quel que soit notre choix, vous pouvez être pareillement après les deux. Quand la quête frénétique de l’argent l’emporte, le plateau de la vertu devient faible. Et vice versa.

Je voudrais donc exhorter les récipiendaires à continuer à œuvrer dans le sens de servir leur pays, leur administration, leurs administrés avec honneur, avec intégrité. Je voudrais aussi inviter tout notre peuple à prendre le chemin de la vertu, le seul qui vaille. Toutes nos crises trouvent leurs sources dans les atteintes à la bonne gouvernance, dont la corruption et l’enrichissement illicite. La bonne gouvernance est la colonne vertébrale de l’Etat. Oeuvrons donc tous à ce que cette colonne vertébrale puisse être rétablie afin que notre Etat puisse rebondir sur ses deux pieds afin que le Mali nouveau que nous appelons de tous nos vœux puisse véritablement voir le jour.

 

MOUMINE GUINDO, PRESIDENT D’OCLEI : «La corruption est le père et la mère de tous les problèmes que le Mali rencontre»

Ce que j’avais à dire en pareille circonstance a été déjà dit par le juge Moussa Abdoulaye Diarra de Yanfolila (l’un des nominés). Mais, je voudrais dire aux agents des services publics que nous sommes, qu’être intègres n’est pas un mérite particulier. C’est ce qui est normal, c’est ce qui est attendu de nous. Ne pas être intègre, c’est ça l’anormalité, l’exception.

Cette anormalité occupe tellement le terrain que, aujourd’hui, l’absence d’intégrité avec son corollaire comme la corruption au sens général, la relation prédatrice avec la chose publique, le problème matriciel est devenu le père et la mère de tous les problèmes que le Mali rencontre. C’est pourquoi nous devons tous et chacun nous élever contre ce fléau (corruption) qui nous empêche de réussir et de parvenir à l’instant de bonheur auquel nous donne droit notre être d’humain sur terre.

Je voudrais dire, sans prétention, que notre vocation est de servir le peuple. Nous sommes des serviteurs. Je salue cette initiative d’Accountability Lab Mali (ALAB) qui nous permet de sortir des sentiers battus. Au lieu de chaque fois sortir la menace de la  sanction, il est important que nous reconnaissions par moment la vertu du travail bien fait. C’est aussi une façon de faire avancer le pays.

Propos recueillis par

Moussa Bolly LE MATIN 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

ACQUISITION D’AVIONS DE COMBATS ET DE DRONE : Un nouveau cap franchi dans la quête de la souveraineté aérienne

    Le président de la Transition, Colonel Assimi Goïta, a remis jeudi dernier (16 …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils