lundi 27 mai 2024
Accueil | Nos régions | L’ŒIL DE SONIA : Le Sahel comme prétexte pour dissimuler le désamour entre Macron et les Français

L’ŒIL DE SONIA : Le Sahel comme prétexte pour dissimuler le désamour entre Macron et les Français

 

Le président Emmanuel Macron et son gouvernement traversent une très mauvaise passe actuellement avec la très forte mobilisation sociale contre la réforme des retraites. Et la grève risque de durablement s’installer en France contre la réforme des retraites si le gouvernement ne lâche pas du lest dans l’épreuve de force qui oppose le front syndical au régime en place. Le mouvement est massif et massivement soutenu car, bien au-delà d’une réforme des retraites mal expliquée qui a eu des effets anxiogènes, il a cristallisé les frustrations accumulées depuis 2017.

Ainsi, la grève nationale du jeudi 5 décembre 2019 a littéralement paralysée la France avec pratiquement aucun transport, les trois quarts des écoles fermées ainsi que les cantines et les garderies). Concernant la grève ferroviaire, celle-ci va perdurer et risque de durer plusieurs semaines voire des mois. Et des débordements des mécontents sont à craindre avec surtout les black-blocs qui profitent de ces mouvements pour s’infiltrer et tout casser.

La révolte nationale est compréhensible car Macron veut toucher au régime de la retraite actuelle afin d’effacer les inégalités. Sauf que cela concerne tout le monde car avec son système toutes les branches sont concernées. C’est paradoxal comme stratégie. De plus, il vend nos aéroports aux privés ainsi que la Française des jeux alors que ces 2 grosses plateformes apportent dans les caisses de l’état un énorme profit. Comme s’il s’était fait élire pour mettre l’Etat français à genoux devant les Lobbies qui l’ont poussé à briguer la présidence.

Je ne sais plus quoi penser. En tout cas seule la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) a encore un certain pouvoir sur notre gouvernement actuel car c’est une grosse entreprise où tous les salariés sont solidaires. Si celle-ci s’écroule (si Macron gagne le bras de fer), les entreprises publiques ne seront plus assez fortes pour contrer ce plan diabolique pour démanteler le service public.

Le pire est que la moitié des français ne comprennent pas les revendications SNCF dont celle-ci : chaque agent SNCF qui a travaillé dans l’entreprise au moins 25 ans peut prendre sa retraite à 57 ans au lieu de 62 ans pour les autres métiers. Ce qu’ils ne savent pas c’est que durant toute leur carrière à la SNCF, les travailleurs cotisent beaucoup plus que les autres métiers afin de pouvoir partir 5 ans en avance.

Ce n’est pas du vol puisqu’on l’a largement payé au travers de nos cotisations ce gain de temps. Il est donc normal que les cheminots se révoltent contre Macron qui fait croire au peuple que ce droit est un avantage. Aux yeux de ceux qui doivent travailler jusqu’à 63 ans, cela devient une injustice. Il est donc normal que les cheminots se révoltent face à ce que Macron dit car il fait croire au peuple que ce droit est un avantage qui aux yeux de ceux qui doivent travailler jusqu’à 63 ans devient une injustice

D’autres métiers comme les mineurs ont aussi d’autres droits (des avantages) en fonction de la dureté du métier. Et c’est tout cela que Macron veut changer afin de mettre tout le monde sur le même pied : les concernés ne se laisseront pas manipuler et les grèves risquent de durer. Des grèves qui, comme le mouvement des Gilets jaunes, mettent en péril l’activité des commerçants surtout à l’approche des fêtes

Oui et Macron et ses sbires profitent de cette situation pour ne rien faire, se taire et ainsi faire monter la colère du peuple. Et pour cacher ce désamour entre lui et le peuple français, il profite de la mort de 13 militaires français au Mali pour passer ses nerfs sur les dirigeants du G5 Sahel. De toutes les manières après le sommet de Pau (sud ouest de la France) le 16 décembre prochain, il sera contraint de faire face aux conséquences du chaos social qu’il est en train de semer en France.

Sonia LE MATIN 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

DOGOFRY DANS LA RÉGION DE KAYES: Un policier meurt dans un braquage

    En repoussant un braquage dans le cercle de Kéniéba,  région de Kayes, un élément …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils