lundi 17 mai 2021
Accueil | Politique | L’INTERNATIONAL SOCIALISTE AU CHEVET DU RPM : Ils étaient tous là pour marquer l’histoire au 4ème congrès des tisserands

L’INTERNATIONAL SOCIALISTE AU CHEVET DU RPM : Ils étaient tous là pour marquer l’histoire au 4ème congrès des tisserands

Le congrès du parti présidentiel aura été une occasion de grande retrouvaille pour les camarades de l’International Socialiste, l’IS. Ils étaient venus très nombreux témoigner de leur solidarité aux militants du RPM. Du secrétaire Général, Louis Ayala, en passant par le Président du Front populaire Ivoirien, Pascal Affi N’Guéssan et le premier secrétaire du PS sénégalais Ousmane Tanor Dieng, Emmanuel N’Goulou du Parti Socialiste Démocrate, PDS du Benin, de Mamadou N’DOYE de la Ligue Démocrate du Sénégal et Abdel SALAM de l’Union Socialiste des Forces Populaires du Maroc (USFP). Le RPM par cette mobilisation de l’international socialiste réussira-t-il à attirer la sympathie de ses camarades de gauche à travers le monde ? Cette solidarité autour de l’idéologie socialiste entre camarades de l’IS résistera-elle longtemps aux vicissitudes de la pratique du pouvoir plus marqué par le capitalisme ?
Le quatrième congrès du Rassemblement pour le Mali aura tenu toutes ses promesses en termes de mobilisation. En plus des délégués venus des 55 Sections de l’intérieur et des 17 de l’extérieur, le RPM aura battu le record national de mobilisation d’un parti membre de l’International Socialiste au Mali. Ils sont venus d’Afrique et d’ailleurs pour soutenir l’idéologie socialiste et témoigner de leur solidarité au parti de leur camarade IBK, ancien vice-président de l’IS. Des personnalités de marque comme le secrétaire général de l’IS, Louis AYALA, l’ancien Premier ministre ivoirien et président du FPI de Laurent Gbagbo, Pascal Affi N’Guéssan, le ministre, Premier secrétaire du PS sénégalais, Ousmane Tanor Dieng. En plus de ces personnalités, on pouvait noter la présence de M. Emmanuel N’Goulou du Parti Socialiste Démocrate PDS du Bénin, de Mamadou N’DOYE de la Ligue Démocratique du Sénégal, de Mikael Bangnan président de la jeunesse du MPP, parti au pouvoir du Burkina Faso et d’Abdel SALAM de l’Union Socialiste des Forces Populaires du Maroc (USFP). Tous à l’unisson ont souhaité qu’il ait plus de paix et ont invité les Maliens à plus de concorde et de dialogue afin de relever les multiples défis auxquels le Mali reste confronté dont les plus urgents restent la sécurité et le développement. Si Pascal Affi N’Guéssan souhaite une collaboration plus étroite entre le FPI et le RPM dans le but d’aboutir à une paix durable au Mali, gage de sécurité en Côte d’Ivoire, M. Emmanuel N’Goulou du PDS du Benin, souhaite une réélection d’IBK. Il l’aura dit en des termes très clairs : « IBK doit être réélu pour que vos projets puissent être réalisés pour le bonheur de tous les maliens. » Quant à Ousmane Tanor Dieng, il a rappelé les multiples liens séculaires qui unissent le Mali et le Sénégal voisin et souhaité que ces rapports se consolident et s’intensifient.
En définitive, le quatrième congrès ordinaire du Rassemblement pour le Mali aura déjoué tous les pronostics tant en termes de mobilisation que de la tranquillité et de la quiétude qui l’ont si bien caractérisé.
Youssouf Sissoko
youssouf@journalinfosept.com

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Affaire d’outrage aux magistrats: Me Kassoum Tapo appelle les fans de Ras Bath à se calmer

Le procureur du Tribunal de grande instance de la Commune V a décerné un mandat …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils