dimanche 11 avril 2021
Accueil | Politique | L’élection de 2022 pourrait marquer l’entrée des hommes d’affaires en politique !   

L’élection de 2022 pourrait marquer l’entrée des hommes d’affaires en politique !   

 

Le candidat du parti ADP-Mali Ba, Aboubacar Aliou Diallo, était le seul candidat parmi les hommes d’affaires à se présenter aux élections précédentes dans l’arène politique malienne, selon nos sources.

 

De nos jours, le paysage politique malien pourrait changer en 2022, puisque de nombreux hommes d’affaires s’intéressent de plus en plus à la politique.

Depuis l’avènement de la démocratie, le paysage de la politique malienne est entaché de professeurs déguisés en hommes politiques ou des militaires soit près de 30 ans ils ont occupé la politique du pays. Cependant, depuis les évènements de 2012, les choses ont commencé à prendre d’autres tournures avec l’arrivée des hommes riches dans la sphère politique du pays.

 

Cette tendance a commencé avec le président du parti ADP-Mali Ba, Aboubacar Aliou Diallo, un homme d’affaires, propriétaire de la mine d’or de Wassoulor. Son entrée en politique a guidé le pas de certains hommes d’affaire à s’intéresser à la politique.

 

Aujourd’hui, ils sont nombreux, mais nous n’en connaissons que peu parmi ces hommes d’affaires qui s’y intéressent. Ainsi, nous pouvons citer Amadou Diadié Sangaré qui a rallié le rang de l’URD, de Seydou Mamadou Coulibaly, le président de CIRA holding qui lancera son mouvement le samedi prochain à Mopti et Boubacar Sidiki Sangaré du mouvement BBS etc.

 

Ces candidatures aux échéances prochaines pourront changer l’image de l’arène politique nationale, et donner l’ère à un changement contrairement à des systèmes précédents basés sur la magouille et dans lesquels des candidats une fois élus à la tête de l’État cherchent à rembourser d’abord leurs dettes, toutes choses favorisant le clanisme au sein du gouvernement.

 

Cependant, une fois un candidat indépendant et financièrement indépendant, au sommet, pourrait épargner les fonds de l’État. Par ailleurs, les jeunes électeurs pourraient être influencés par ces hommes riches qui tenteraient de faire le tout pour le tout pour mobiliser les gens, ce qui pourrait engendrer des dérives.

Au lieu de continuer dans le système d’achat de conscience, ils devraient parcourir l’agenda du candidat, le comprendre, le partager enfin de voter pour lui.

 

Le génie malien aux élections  

 

Pour le moment, au Mali, il n’y a pas eu un président venant du monde des affaires, mais les échéances prochaines pourraient marquer l’avènement des hommes d’affaires dans la politique et accéder au pouvoir et les exemples ne manquent pas pour des cas de ce genre dans le monde.

 

Il est grand temps que les Maliens sortent de l’ancien système et regardent vers l’avenir pour le changement politique du pays et là où nous sommes peut-être que le destin de notre pays se trouve entre les mains d’un homme d’affaires

À suivre !  

Lansine Coulibaly    LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Société d’État: Les DG et PDG dans la tourmente

C’est une ambiance électrique qui règne dans le cercle des  DG et PDG à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils