jeudi 18 août 2022
Accueil | Votre opinion | Le Secrétaire général suit avec attention la situation au Mali à l’approche de l’élection présidentielle du 29 juillet 2018.

Le Secrétaire général suit avec attention la situation au Mali à l’approche de l’élection présidentielle du 29 juillet 2018.

A la veille de ce scrutin important pour la paix et la réconciliation au Mali, le Secrétaire général se réjouit du calme qui a prévalu au cours de la campagne électorale jusqu’à présent, nonobstant des défis sécuritaires persistants dans le nord et le centre du pays.
Le Secrétaire général appelle les Maliens et les Maliennes à maintenir ce cap de manière à ce que l’élection de dimanche soit une importante célébration de la démocratie. Le Secrétaire général encourage tous les acteurs politiques maliens à s’engager à faire de ce scrutin un processus pacifique, libre et transparent et à recourir aux institutions prévues à cet effet en cas de litiges, en accord avec la loi.
Le Secrétaire général souligne que la paix et la réconciliation pour tous les citoyens maliens doivent prévaloir, indépendamment du résultat du scrutin.
Le Secrétaire général réitère l’engagement des Nations Unies à soutenir le processus électoral au Mali.
Farhan Haq, porte-parole adjoint du Secrétaire général

Djibril Coulibaly

Voir aussi

CHOGUEL À PROPOS DE SON 1ER ANNIVERSAIRE A LA PRIMATURE : « Nous avons souvent trébuché, parfois résisté »

    7 juin 2021-7juin 2022, Dr Choguel Kokalla Maïga a eu exactement une année …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils