dimanche 3 juillet 2022
Accueil | Politique | LE PROJET D’EAU DE KABALA : Les travaux avancent normalement

LE PROJET D’EAU DE KABALA : Les travaux avancent normalement

Comme à son habitude, le ministre de l’Énergie et de l’Eau Malick Alhousseini était sur le site du projet d’eau de Kabala lundi 6 novembre 2017. Il s’agissait pour lui de constater l’état d’avancement des travaux de construction de la Station de Pompage du projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de Kabala et les logements sociaux de Kati. Pour la SOMAPEP, l’état d’avancement des travaux est plutôt satisfaisant.
C’est dans le cadre du suivi des travaux du projet d’alimentation en eau potable que le ministre de l’Énergie et de l’Eau s’est rendu le lundi 6 novembre 17 sur le chantier de la Station de Pompage de Kabala et certains quartiers de Kati. Le ministre était accompagné par une forte délégation notamment le directeur général par intérim de la Somapep, Aly Diallo, Mme Soukeyna Kane, directrice des opérations de la Banque mondiale et le DG de la SOMAGEP Abdrahamane Dembélé.
Ainsi, la Société Malienne de Patrimoine de l’Eau potable (SOMAPEP) chargé des travaux d’exécutions a donné les détails nécessaires sur l’état d’avancement des travaux de construction de la Station Pompage de Kabala. Pour le directeur général par intérim de la SOMAPEP, l’état d’avancement des travaux dans son ensemble est satisfait : « Certes il y a quelques difficultés que nous rencontrons, mais dans l’ensemble, l’évolution des travaux est satisfaisante » déclare M. Diallo.
De la Prise d’eau dans le fleuve Niger à la canalisation de liaison en passant par la Station d’exhaure et la conduite de refoulement des eaux brutes LOT1, certes des légers retards sont constatés mais dans l’ensemble les choses sont plutôt dans le délai. La SOMAPEP indique que, quant à l’état d’avancement des travaux, le taux d’exécution physique est de 70,39 % pour un délai consommé de 68,9 % le taux d’exécution financier est de 50,51 %. La SOMAPEP explique par la suite qu’à ce jour, il ne constate aucun retard important sur les travaux.
Pour le ministre de l’Energie et de l’Eau, le gouvernement du Mali à travers son département est dans la logique de mener un suivi rapproché quant à l’état d’exécution des travaux de cet important projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako et ses environs à partir de Kabala, car selon Malick Alhousseini : « ce projet entre dans le cadre du Programme d’urgence sociale du président de la République SEM Ibrahim Boubacar Keita ».
Après Kabala, le ministre s’est rendu à Kati dans les logements sociaux et les quartiers de Sananfara, Hérémakono et la Station de pompage de Kati. Cette visite du lundi 6 novembre 2017 du ministre de l’Energie et de l’Eau sur le site de Kabala intervient juste après la visite de la Station Compacte de Magnabougou et les 1008 Logements des quartiers de Yirimadio et de N’Tabakoro le samedi 4 novembre dernier.
A.K LA LETTRE DU MALI

Djibril Coulibaly

Voir aussi

MASSACRE DES CIVILS À DIALLASSAGOU: La Minusma ouvre une enquête  

  La Minusma vient de déployer une mission d’établissement des faits au village du Diallassagou …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils