lundi 10 mai 2021
Accueil | Important | Le collectif des Avocats de Ras bath face à la presse : Le dossier est vide et ne tient pas la route

Le collectif des Avocats de Ras bath face à la presse : Le dossier est vide et ne tient pas la route

Le vendredi 19 août 2016, la salle de conférence de la maison de la presse du Mali a servi d’un cadre de rencontre pour la presses et le pool d’Avocats de l’activiste Mohamed Youssouf Bathily alias Ras bath, le tout nouveau «héros» façonné  par l’Etat malien. C’était sous l’égide de Me Malik Ibrahim, Avocat à la Cour, en compagnie de ses confrères Abderrahmane Touré, Abdoulaye Sidibé et Zanan Koné.

Selon le collectif d’Avocat qui s’est constitué spontanément pour assurer la défense du dossier de l’animateur vedette Ras bath, il y avait une volonté d’interpeller leur client qui est si respectueux des lois et des principes de la préservation de la République. Sinon comment comprendre que pour des faits, produits depuis juin dernier et n’ayant provoqué depuis lors d’aucune tentative de troubler l’ordre et la quiétude sociale, pourraient entraîner des poursuites judiciaires. C’est cela, le « ridicule ». Car, au prime à bord, il s’agissait du clash entre le prêcheur Bandiougou Doumbia et Ras Bath. Une histoire passée il y a trois mois de cela maintenant.

En effet, aux dires des Avocats du présumé coupable, Ras bath, a été écouté pour ce premier chef d’inculpation. Mais voyant que cela ne pesait pas lourd, le Procureur de la République, sur ordre du politique tapis quelque part dans l’ombre, a fait inventé 56 autres chefs d’accusation liés à des présumés cas d’offense, d’outrage, de diffamation, de calomnies contre des personnalités publiques en fonction comme l’actuel Premier Ministre (Modibo Kéïta), le Chef d’état-major général de l’armée, les officiers et la fille du Premier Ministre, … Toutes victimes des injures et des atteintes à la pudeur proférées par l’animateur et chroniqueur vedette Ras Bath. Selon le collectif des Avocats, Ras Bath a été interpellé sur une plainte du Procureur de la République «pour atteinte à la pudeur et incitation à la révolte et bien d’autres chefs d’inculpation ajoutés au dossier pour mieux bétonner le dossier ».

Au passage, contrairement à certaines sources proches du dossier, ce ne sont ni le Président de la République ni les Leaders religieux qui auraient eu à intervenir directement pour obtenir la libération de Ras bath. Le même pool d’Avocats s’est constitué aussi pour défendre les 19 autres arrêtés à la suite des manifestations du 16 août.

Chaque fois qu’une personne se sent offensée dans la presse, elle a un droit de réponse ou d’intenter une action judiciaire contre le présumé coupable. Voilà des boulevards que Ras bath avait ouvert pour tous. Comme il n’y a pas de plaintes personnelles pour les victimes ; donc, quelqu’un avait raison qu’on l’arrête. L’objectif est d’empêcher que Ras bath parle ; sinon, il n’y a rien d’autre. « Si nous, ses Avocats, avions un sentiment de regret total des propos de Ras bath, nous ne l’aurions pas défendu».

En fin, sur fond d’ambigüités, les conférenciers ont laissé entendre publiquement que Ras bath reprendre ses activités dès l’instant. «Il peut commencer son émission dès demain ; tout dépend de beaucoup de considérations liées à l’appréciation de son juge d’instruction et de ses conseillers. Ce qui nous préoccupe c’est la continuation de la procédure. On s’attaque aux faits reprochés», conclue Me Malik Ibrahim.

Abdoulaye Faman Coulibaly : LE COMBAT

 

COULIBALY

Voir aussi

Distinction honorifique: Quand la compétence et le dévouement du Colonel Adama Diatigui Diarra suscitent admiration

Le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a été honoré, le week-end …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils