jeudi 24 juin 2021
Accueil | Non classé | LANCEMENT DE LA MISE EN PLACE D’UN CADASTRE DANS LA VILLE DE BAMAKO ET ENVIRONS

LANCEMENT DE LA MISE EN PLACE D’UN CADASTRE DANS LA VILLE DE BAMAKO ET ENVIRONS

Le lancement des travaux de cet important chantier a eu lieu, le lundi 14 novembre à Ouenzenbougou, chef-lieu de la commune du Mandé par le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mohamed Aly Bathily. Notabilités, jeunes et femmes étaient tous sortis massivement pour accueillir le ministre Bathily qui représente, à leurs yeux, le sauveur de leurs intérêts face aux manœuvres expropriatrices des spéculateurs fonciers. L’opération concerne les six communes du District de Bamako et les communes de Baguineda, Kalabancoro, Moribabougou, N’Gabakoro-Droit, Sangarébougou, Djalakorodji, Dogodouman et Mande, dans le cercle de Kati. Le foncier constitue une source potentielle de tension sociale à cause des agissements des agents véreux de l’Etat et des spéculateurs. La mise en place du cadastre participe de la volonté des autorités de trouver une solution à cette poudrière avant qu’il ne soit trop tard. Véritable outil de contrôle foncier, le cadastre est l’aboutissement d’une vaste réforme domaniale et foncière qui a vu l’élaboration d’un document de politique nationale qui sera bientôt soumis au conseil des ministres. Le cadastre consiste à faire un inventaire public qui décrit de façon méthodique les propriétés foncières en se basant sur un lever régulier de ses limites. Il donne en détails une description destinée à répondre aux besoins individuels ou collectifs, notamment en matière foncière, fiscale, juridique et économique. L’objectif est de refonder les rapports sociaux en mettant la terre au service du développement et d’appuyer la bonne gouvernance. En procédant au lancement des travaux, le ministre Bathily a assuré que tout sera mis en œuvre pour répondre à une préoccupation majeure du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita qui a inscrit la question du foncier au rang de ses priorités.
INFO SEPT | lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

GAO : 653 admis sur 3368 candidats au bac 2020

Les résultats du Baccalauréat malien, session d’octobre 2020, ont été rendus samedi dernier sur l’ensemble …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils