mardi 30 novembre 2021
Accueil | Education | L’AEEM décidée à bannir la violence dans les espaces scolaires et universitaires

L’AEEM décidée à bannir la violence dans les espaces scolaires et universitaires

Les responsables de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) étaient face à la presse le jeudi 2 février 2017 pour expliquer les recommandations issues de la première rencontre du Comité directeur du bureau de la Coordination de ladite association qui s’est tenue le 28 janvier 2017. A l’issue de la rencontre et selon Abdoul Salam Togola, secrétaire général de l’AEEM, il a été mis en place une Commission de Sécurité chargée de la quiétude dans les espaces scolaires et universitaires. Cela intervient après l’assassinat de Moussa Doumbia, un militant AEEM le lundi 23 janvier 2017 par 5 individus. Ladite commission est composée exclusivement d’étudiants et serait déjà, selon M. Togola, sur la piste des bandits de long chemin ayant portés atteinte à la vie de M. Moussa Doumbia, militant de l’AEEM. Le SG du comité AEEM a promis que ce crime ne restera pas impuni et a promis de s’engager auprès des autorités compétentes pour faire la lumière sur tous les actes de violences qui se passent dans les espaces scolaires et universitaires.
Il a, en outre, déclaré : « certes nous sommes convaincus que parmi nos militants, il y a d’autres à redresser compte tenu de leur mauvaise éducation et formation reçue en famille et en classe, mais qu’on ne diabolise pas notre association. Car, elle ne pourrait exister que dans le but d’’être une solution pour l’école malienne ».
INFO SEPT | lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

7e édition du Prix Afrilivres: Les éditions Vallesse succèdent à L’atelier des Nomades  

Dans le cadre de la promotion de l’Édition africaine, Afrilivres, en collaboration avec la Direction …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils