mercredi 1 avril 2020
Accueil | Politique | Karim Keïta et les familles fondatrices de Bamako: Une lutte pour l’honneur !

Karim Keïta et les familles fondatrices de Bamako: Une lutte pour l’honneur !

Les familles fondatrices de Bamako ne veulent plus avoir à faire avec le fils du président de la République. Les tentatives de Karim Keïta  pour trouver un terrain d’entente ont échoué. Cela s’expliquerait par son possible implication dans l’affaire du journaliste disparu, Birama Touré du Sphinx. Et pour que l’honorable Kéïta soit réélu, il aura besoin du soutien des fondateurs de Bamako.

 

Les campagnes législatives prendront fin dans quelques semaines. Le candidat de la commune II du District de Bamako serait mal parti. En effet, lors d’une conférence de presse, les représentants des Touré et Niaré ont manifesté leur désarroi envers la candidature de Karim Keïta pour les élections législatives de 2020. Cette lutte d’honneur n’est plus un secret de polichinelle.

Que veulent les familles fondatrices ?

Elles veulent que la lumière soit faite sur la disparition de Birama Touré, que la vérité éclate que le responsable soit jugé et puni selon les lois de la République. 

Qu’en pensent les habitants de la CII ?

Depuis que Karim a mis les pieds à l’hémicycle, son nom a fait le tour de la capitale, que ce soit dans les bonnes affaires ou dans les mauvaises. Pourtant Karim est admiré dans la commune II par ses actions envers les habitants. Ces habitants vont-ils le laisser pour un autre ? En tout cas, les familles fondatrices sont décidées à lui barrer la route menant à l’hémicycle. 

Lansine Coulibaly 

Malick Diancoumba

Voir aussi

Coronavirus-législatives du 29 mars 2020 : Et le roi IBK est nu!

Flop magistral! Échec retentissant ! Défaite lamentable ! Humiliation mortelle! Déculottée horripilante jusqu’à suggérer le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils