dimanche 14 août 2022
Accueil | Nos régions | IBK fait doter l’Aéroport de Mopti d’un balisage comme celui de Bamako: Ce beau projet servira-t-il à la population soumise à la précarité ?

IBK fait doter l’Aéroport de Mopti d’un balisage comme celui de Bamako: Ce beau projet servira-t-il à la population soumise à la précarité ?

 

Le Président de la République, Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, a reçu au Palais de la présidence de Koulouba, le mardi 23 juillet 2019. Mohamed Moussa, Président du Conseil d’Administration de l’ASECNA (Agence pour la Sécurité  de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar). À l’occasion, le président de la République a sollicité le réaménagement de l’Aéroport international Ambodejo de Mopti à l’image de celui deModibo Kéita Sénou de Bamako. 

 

Développer ce beau pays, le Mali, tel est le souhait ardent de tout citoyen malien, quel qu’il soit. Mais le développement ne peut non plus se faire sans ordre ni planning. Le Mali traverse une situation sécuritaire sans précédent. Chaque jour, des morts par des engins explosifs et des attaques sur les routes ne font qu’augmenter. Face à la situation, les déplacements sont plus que difficiles. Par rapport à cette situation du Mali, le Président de la République a insisté lors de cette audience auprès du Président du conseil d’administration et la délégation d’ASECNA, la nécessité d’augmenter le nombre de trafics aériens au centre du Mali à partir de l’aéroport international Ambodejo de Mopti. Une sollicitation qui a eu un écho favorable auprès du PCA de l’ASECNA. Puisqu’avant de quitter les locaux de la présidence de Koulouba, le Président du Conseil d’Administration de l’Asecna a rassuré le chef de l’État de tout mettre pour satisfaire à sa demande, au grand bonheur de la population.

«Nous sommes prêts à apporter toutes les solutions  pour permettre à Mopti d’assurer l’augmentation du trafic aérien. Il y a beaucoup d’avions qui vont à Mopti »,a-t-il déclaré devant le Président IBK. Il a aussi rassuré qu’ils vont modifier la norme de l’aéroport de Mopti de H12 à H18 ou à H24. «IBK a insisté  sur la réalisation de cet objectif et nous l’avons rassuré que nous allons prendre les dispositions nécessaires pour cela. Mopti sera doté du balisage comme exactement à Bamako, les équipements techniques sont déjà arrivés et il ne reste qu’à les installer », rassure Mohamed Moussa, Président du Conseil d’Administration de l’ASECNA.Il est clair quel’Aéroport de Mopti sera bientôt équipé à l’image de celui de Modibo Kéita Sénou de Bamako. Une  bonne nouvelle pour tous les citoyens maliens visiblement qui pense que le pays se développe.

Certes, la politique du développement doit envisager le désenclavement des régions à travers des moyens de transport aussi terrestre, fluvial qu’aérien. Sauf que ce dernier moyen de transport dans notre pays est un luxe et non une nécessité. Et dans un pays où la précarité a pris le pas avec une crise alimentaire aigüe particulièrement au centre du pays, précisément où l’on annonce le réaménagement de l’Aéroport, ressemble à une moquerie. Dans la mesure où les enfants meurent chaque jour à cause de la malnutrition et qu’il est difficile pour la population particulièrement celle du Centre de s’offrir un repas par jour, il est impossible de parler d’un billet d’avion pour ceux-ci.

Le Projet en soi est une bonne chose, et permettra de désenclaver le centre. Malheureusement, on ne peut pas parler d’un voyage à celui qui est confronté à un sérieux problème de survie.  Se déplacer en avion est plus sécurisé mais il faut vivre pour voyager. Le gouvernement doit solliciter les projets qui peuvent à cet instant sauver les populations. Sans quoi le projet de réaménagement de cet Aéroport ne servira que les membres du gouvernement et la minorité pilleuse de la république.

K. Komi LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

KIRI DANS LE CERCLE DE KORO: La population de retour après la fuite devant les représailles terroristes

    Les habitants de Kiri dans le cercle de Koro, avaient abandonné leurs habitations …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils