mardi 16 juillet 2019
Accueil | Politique | IBK chez le Chérif de Nioro, hier: Ont-ils fumé le calumet de la paix ?

IBK chez le Chérif de Nioro, hier: Ont-ils fumé le calumet de la paix ?

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, s’est rendu, hier, lundi 24 juin 2019, au domicile du respecté Homme de Dieu, le Chérif Bouillé Ould Cheick Hamahoulah Haïdara, accompagné du Premier Ministre Boubou Cissé, du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationales, Tiébilé Dramé  et Boubacar, son fils. Une visite qui n’a duré que 45 minutes d’horloge. Est-ce le début de la signature d’une véritable paix des braves devant se solder par la réconciliation définitive ou une manière d’amuser davantage la galerie ? En tout cas, leur Hôte a insisté sur un fait, celui de la transparence, il veut que toute la rencontre soit filmée.

 

Un autre cliché est gravé dans le mémoire des Maliens depuis hier matin. Le Président IBK et le Chérif de Nioro du Sahel, Bouillé Haïdara Cheikha, se sont rencontrés. Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a effectivement rendu une visite à l’Homme fort de Nioro, tôt, hier matin, lundi 24 courant. Pourtant, ces deux personnalités, anciens amis de longue date, étaient devenues depuis la réélection d’IBK pour un second mandat à la tête du pays des ennemis jurés qui se combattaient par presse interposée. Cette rencontre fait suite à une série de mesures d’apaisement des tensions et suspicions internes dont la formation d’un Gouvernement de large ouverture, l’engagement très prochain d’un dialogue national inclusif…

Il y a de cela quelques mois, nul ne pouvait imaginer une telle rencontre entre les deux personnalités, deux anciens amis de longue date, dont le torchon brûlait désormais en flammes. Et l’on se souvient encore des sorties médiatiques du Chérif qui, principalement lors du Meeting organisé par le désormais ex-Président du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM), le charismatique Imam Mahmoud Dicko, ne manquait pas des termes pour traiter IBK  de tous les noms d’oiseau. Ces Hommes de Dieu étaient surtout contre le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga qui, selon eux, était l’Homme à écarter de la Gouvernance du pays afin d’insuffler un souffle nouveau. À maintes occasions, ils ont accusé Soumeylou Boubèye Maïga d’être à la source de l’aggravation de la crise intercommunautaire sévissant toujours dans la Région de Mopti particulièrement. Mais, il faut savoir que même après le départ de Boubèye, le Cherif de Nioro n’en démordait point, il a juré que IBK ne finira pas son mandat. Toutefois, pour le bonheur du Mali, finalement l’Homme de Dieu a accepté de rencontrer le Président à condition que toute la rencontre et ce qui se dira soient filmés, ce qui démontre que Bouyé n’a pas tout à fait confiance à son convive. La transparence était sa seule revendication. Donc, nous ne tarderons pas à savoir les jours à venir ce qu’ils se sont dit. Selon nos sources sur place, la visite n’a pas dépassé 45 minutes et le visiteur n’a pas été accueil comme d’habitude au même endroit. IBK a dit avoir fait le déplacement pour demander pardon et ne quittera le lieu qu’avec l’autorisation du Cherif. Mais, 30 min après l’Homme de Dieu n’ayant pas grande chose à lui dire, a donné son aval pour qu’IBK et sa délégation quittent Nioro pour Bamako.

D’où plusieurs questionnements à propos de cette preuve de sagesse entre ces deux personnalités qu’ils ont bien voulu montrer aux Maliens, faut-il le reconnaître. Parmi ces questions que se posent anxieusement l’opinion publique, il y a celle  de savoir, si ces mesures et actes contribueraient-ils à la décrispation effective de la tension vive qui résignait entre Bouyé et IBK ?

Si rien n’a visiblement filtré de leur présente rencontre, tout porte à croire que, depuis le départ du “Tigre“ de la primature, un vent humide est en train de souffler et changer le cours des évènements. En termes de décisions d’apaisement envisagées par le Chef de l’État, on peut citer, entre autres, la formation d’un Gouvernement de large ouverture avec un cahier de charges bien distinct ; la visite du Chérif par le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, TiébiléDramé  et la baisse d’un cran la tension sur les plusieurs fronts sociopolitiques  en ébullition. Mais la visite de  l’actuel Ministre des Affaires Etrangères aurait véritablement contribué à ouvrir un  créneau pour que se réalise cette rencontre d’hier.

Espérons que cette entrevue dans une certaine mesure puisse favoriser la contribution personnelle du Chérif de Nioro au retour du climat de paix d’antan dans le Centre du pays qui est soumis à toutes sortes de violences infernales.

Une autre question taraude les esprits de plusieurs observateurs, à savoir;  si cette rencontre, va-t-elle vraiment refroidir le ressentiment que nourrit  le Cherif de Nioro contre IBK? Wait and see!

K. Komi LE COMBAT

 

 

 

 

 

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

VISITE DE TERRAIN: Le Premier ministre Boubou Cissé à Mopti pour rassurer les populations

    Accompagné de cinq membres de son gouvernement, le Premier ministre Boubou Cissé du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils