vendredi 16 avril 2021
Accueil | Politique | IBK chez le Chérif de Nioro, hier: La hache de guerre enterrée pour de bon ?

IBK chez le Chérif de Nioro, hier: La hache de guerre enterrée pour de bon ?

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, s’est rendu, hier, lundi 24 juin 2019, au domicile du respecté Homme de Dieu, le Chérif de Nioro. Les deux personnalités, anciens amis de longue date, étaient devenues depuis la réélection d’IBK pour un second mandat à la tête du pays des ennemis jurés qui se combattaient par presse interposée. Cette rencontre fait suite à une série de mesures d’apaisement des tensions et suspicions internes dont la formation d’un Gouvernement de large ouverture, l’engagement très prochain d’un dialogue national inclusif… Est-ce le début de la signature d’une véritable paix des braves devant se solder par la réconciliation définitive ou une manière d’amuser davantage la galerie ?

 

Un autre cliché est gravé dans le mémoire des Maliens depuis hier matin. Le Président IBK et le Chérif de Nioro du Sahel, Bouillé Haïdara Cheikha,  se sont rencontrés. Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a effectivement rendu une visite à l’Homme fort de Nioro, tôt, hier matin, lundi 24 courant.

En effet, il y a de cela quelques mois, nul ne pouvait imaginer une telle rencontre entre les deux personnalités, deux anciens amis de longue date, dont le torchon brûlait désormais en flammes. Et l’on se souvient encore des sorties médiatiques du Chérif qui, principalement lors du Meeting organisé par le désormais ex-Président du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM), le charismatique Imam Mahmoud Dicko, ne manquait pas des termes pour traiter IBK  de tous les noms d’oiseau. Il faut le rappeler, ces Hommes de Dieu étaient surtout contre le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga qui, selon eux, était l’Homme à écarter de la Gouvernance du pays afin d’insuffler un souffle nouveau. À maintes occasions, ils ont accusé Soumeylou Boubèye Maïga d’être à la source de l’aggravation de la crise intercommunautaire sévissant toujours dans la Région de Mopti particulièrement.

La rencontre de ces deux Hommes fait suite à un ensemble de mesures, mais aussi d’actes pris par le Président IBK qui s’est vu dans l’obligation de mettre par soi même de l’eau dans son vin. D’où plusieurs questionnements à propos de cette preuve de sagesse de sa part, faut-il le reconnaître. Parmi ces questions que se posent anxieusement l’opinion publique, il y a celle  de savoir, si ces mesures et actes contribueraient-ils à la décrispation effective de la tension vive qui résignait entre Bouyé et IBK ?

Si rien n’a visiblement filtré de leur présente rencontre, tout porte à croire que, depuis le départ du “Tigre“ de la primature, un vent humide est en train de souffler et changer le cours des évènements. En termes de décisions d’apaisement envisagées par le Chef de l’État, on peut citer, entre autres, la formation d’un Gouvernement de large ouverture avec un cahier de charges bien distinct ; la visite du Chérif par le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Tiébilé Dramé  et la baisse d’un cran la tension sur les plusieurs fronts sociopolitiques  en ébullition. Mais la visite de  l’actuel Ministre des Affaires Etrangères aurait véritablement contribué à ouvrir un créneau pour que se réalise cette rencontre d’hier.

En outre, la présente rencontre va non seulement contribuer à réconcilier les camps de part et d’autre de ces grandes figures sociopolitiques de notre pays (IBK et le Chérif). Mais aussi, elle peut, dans une certaine mesure, favoriser la contribution personnelle du Chérif de Nioro au retour du climat de paix d’antan dans le Centre du pays qui est soumis à toutes sortes de violences infernales.

Une autre question taraude les esprits de plusieurs observateurs, à savoir; si cette rencontre qui probablement va relancer un climat nouveau, un rapprochement entre Cherif de Nioro et IBK, va-t-elle refroidir ou pas les relations entre ce dernier et Aliou Boubacar Diallo, Président d’Honneur de l’ADP-Maliba, connu comme l’Homme politique le plus proche du Chérif ? Wait and see !

  1. Komi LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Terrorisme au Sahel: Iyad Ag Ghaly et Amadou Koufa prêts à négocier avec Bamako

Longtemps opposé au dialogue avec les djihadistes, le gouvernement malien a mis de l’eau dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils